Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

230 Billets

2 Éditions

Lien 29 juin 2017

Nietzsche et les fake news

Le marketing politique par l'instrumentalisation du mensonge pour faire de l'intoxication témoigne d'une dérive totalitaire dont l'instrument est la communication et ses codes acceptés malgré les évidences d'une manipulation de la vérité ou des faits, en faisant prévaloir l'information secondaire pour saturer les médias et occulter les débats de fond et la subversion de la démocratie.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/lopinion-presque-toujours-raison-44-nietzsche-et-les-fake

Selon Nietzsche il n'y a pas de fait, il n'y a que des interprétation

Selon Deleuze, une information est faire circuler des mots d'ordre, les déclarations de police sont des communiqués pour nous demander de nous comporter comme si on y croyait. L'information est le système du contrôle.

Donald Trump ou Emmanuel Macron ne font que performer le fake de l'anticyclone des Açores qui a protégé la France des radiations de Tchernobyl, avec la complicité d'un système qui reproduit et amplifie le message sans le critiquer.

Voir aussi :

L’opinion a (presque) toujours raison (3/4) : Stuart Mill et la liberté d’expression

L’opinion a (presque) toujours raison (2/4) : Karl Popper et les théories du complot

L’opinion a (presque) toujours raison (1/4) : Tocqueville et la fabrique de l’opinion

Bergson, La pensée et le mouvant (3/4) : L’intuition philosophique

Revue en ligne Diacritik

Fascismes éternels 

La jouissance létale du fascisme 

Dorian Astor :  " Nous n'entrons pas dans l'ère de la post vérité mais dans l'ère de la post interprétation. "

Interpellation sur la nature du texte, la capacité à le décoder, mais nécessairement aussi à décoder le fond du texte, le réel étant aussi encodé par le texte. Il y a une mystification aujourd'hui à vouloir faire croire que le réel n'est plus "encodé", on tente ainsi de nous déposséder de nos capacités de décodage, de nous convaincre d'abdiquer du doute et d'exercer l'esprit critique, faire refluer la combativité.

Vérité et mensonge au sens extra-moral — Wikipédia

http://lewebpedagogique.com/terminale-philo/2010/01/verite-et-mensonge-au-sens-extra-moral-nietzsche-1873/

France info :

On a tenté de décrypter la pensée "complexe" d'Emmanuel Macron (en vain)

L'ancien banquier d'affaires, diplômé de philosophie, perd parfois son auditoire à coup de vocabulaire soutenu et de raisonnements improbables. Sélection.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes