Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

236 Billets

2 Éditions

Lien 31 mars 2019

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Arrêt sur Images : le " VRAI DEBAT " et le "Grand débat "

Arrêt sur Images traite du " VRAI DEBAT " qui se différencie du " Grand débat " par la méthode : les questions du Grand débat sont FERMEES, comme dans les sondages, alors que le VRAI DEBAT est OUVERT, permet de déposer des propositions, les commenter, approuver ou non. ASI informe aussi sur la méthode d'évaluation vraie des manifestants. Acte 19 : 127 212 gilets jaunes.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.arretsurimages.net/articles/exclusif-gilets-jaunes-les-resultats-du-vrai-debat

Les études scientifiques et les analyses produites sur le " Vrai débat " comme les critiques et les mensonges répandus par la communication officielle sur le " Grand débat " feront-elles l'objet d'une étude comparée par les cinq « garants » de l'indépendance du " Débat " : Jean-Paul Bailly, Isabelle Falque-Pierrotin, Pascal Perrineau, Guy Canivet et Nadia Bellaoui

Prolonger :

Gilets jaunes, les résultats du "Vrai débat"  Tony Le Pennec @tony_lepennec 27 mars 2019 à 21:02

Le Vrai débat, concurrent non gouvernemental du Grand débat, s'est clôturé le 8 mars. Depuis, les chercheurs d'un laboratoire de sciences sociales de Toulouse ont analysé les 25 000 propositions, 92 000 arguments et 900 000 votes provenant des 45 000 participants de ce débat en ligne. Interview exclusive de Pascal Marchand, directeur du laboratoire toulousain.

Des propositions argumentées, des échanges sans invectives, une volonté de changer le cadre démocratique sans "foutre en l'air" le système. Les résultats du Vrai débat, sorte de Grand débat alternatif monté par des Gilets jaunes (nous vous expliquions en quoi il laissait de plus grandes opportunités pour s'exprimer que son concurrent gouvernemental) ont été analysés par le Laboratoire d'études et de recherches appliquées en sciences sociales (Lerass) de Toulouse (voir encadré). Arrêt sur images avait déjà publié les précédents rapports du laboratoire, lequel avait analysé les propos tenus sur les pages Facebook de Gilets jaunes (ici et ici). Les résultats de l'étude sur le Vrai débat renvoient une image des Gilets jaunes loin de celle de "factieux" et d'extrémistes qui leur est souvent accolée. Même si, comme le soulignent les rédacteurs du rapport, nous n'avons que peu d'éléments sur les contributeurs, et qu'il n'est donc pas possible de tirer de ces résultats des conclusions sur l'ensemble des Gilets jaunes. Pascal Marchand, directeur du Lerass, analyse pour ASI le rapport de son labo , publié ici en exclusivité (voir en fin d'article). (...)

Le "Nombre jaune", la page Facebook qui recense les manifestants  Juliette Gramaglia   @jltlia  25 mars 2019 à 19:40

"On n'a jamais été aussi proche de la réalité qu'avec cette page"

On voit apparaître le nom de temps à autre. Le "Nombre jaune" décompte depuis fin décembre les actions menées les samedis. Avec des chiffres bien différents de ceux du ministère de l'Intérieur. Mais qui est derrière cette initiative, qui peine encore à être reprise dans les "grands" médias ?

Alors, combien étaient-ils, ces Gilets jaunes ? Samedi 23 mars, alors que les manifestations de l'Acte 19 touchent à leur fin, le petit bandeau de BFMTV indique soudain : "Gilets jaunes : la mobilisation a rassemblé 127 212 personnes en France, selon une estimation d'organisateurs (Nombre jaune)". (...)

Grand débat national : non, ils n'étaient pas "des millions"   Juliette Gramaglia   @jltlia  21 mars 2019 à 21:52

Le Grand débat touche à sa fin. Mais les Français sont-ils vraiment "venus par millions" y contribuer, comme l'affirmait le délégué général de LREM sur BFM, Stanislas Guérini ? Rien n'est moins sûr.

"En vérité, on est sans doute plus proche de 9 000 réunions locales", tempère le directeur du Centre d'études de la vie politique française (Cevipof), Martial Foucault, auprès d'Arrêt sur images.

Le 21 février, Le Monde avançait 175 000 inscrits actifs, qui avaient participé en répondant soit à un questionnaire rapide d'une dizaine de questions, soit en soumettant des propositions via quatre formulaires thématiques. Ces derniers étaient fin février au nombre de 122 000 selon Le Monde. Quelques semaines plus tard, le 9 mars, Le Parisien évoquait 160 000 internautes à avoir soumis des propositions.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Comment dire « non au fascisme » est devenu inaudible en Italie
La victoire du post-fascisme n’a surpris personne en Italie, où l’extrême droite s'est installée dans le paysage politique et médiatique depuis des décennies. Le « centre-gauche », impuissant et sans repères, porte une lourde responsabilité dans cette banalisation. Aujourd’hui, seules quelques rares organisations de jeunesse tentent de bousculer l’atonie générale qui s’est emparée de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Corruption
Qatar-Sarkozy : les nouvelles liaisons dangereuses
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige