Richard Ferrand relève une proximité entre Hitler et... Macron

Sans le tweet de Richard Ferrand, qui aurait fait le lien entre Adolf Hitler et Emmanuel Macron ? Peu de monde. Le directeur de la publication du Monde ainsi qu'une grande majorité de la rédaction ne l'avait pas fait. France Info propose une synthèse des arguments avancés par la macronerie pour obliger le Monde à s'excuser (et envisager peut-être de changer de police de caractères ?)

https://www.francetvinfo.fr/economie/medias/le-monde-s-est-il-inspire-de-l-iconographie-nazie-pour-sa-une-sur-macron-on-vous-explique-la-polemique_3123131.html

Le Tweet de Richard Ferrand du  29 décembre 2018 à 9:34

https://twitter.com/RichardFerrand/status/1079068175847882752

Hâte de comprendre ce qui fonde les références graphiques et iconographiques du ⁦@lemonde_M⁩ S’il ne peut s’agir de hasard, de quoi s’agit-il alors ? À la recherche du sens perdu...

09:34 - 29 déc. 2018

 

La réponse de Luc Bronner à Richard Ferrand (notamment)

https://twitter.com/lucbronner/status/1079120697396469761

La couverture de M le magazine du Monde a provoqué des réactions critiques de lecteurs. Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été choqués par des intentions graphiques qui ne correspondent évidemment en rien aux reproches qui nous sont adressés

13:03 - 29 déc. 2018

Site du Magazine M Le Monde : https://www.lemonde.fr/m-le-mag/

Le titre du Monde a toujours été écrit en lettres gothiques depuis son origine, c'est-à-dire depuis la Libération.

Richard Ferrand est beaucoup moins perspicace dans sa critique des médias à propos du "journalisme de préfecture".

Prolonger :

Face au «retour du fascisme»

Par Joseph Confavreux

Les propos de Macron sur la ressemblance de notre temps avec les années 1930 ont clivé le champ politique et intellectuel entre partisans de l’emploi du terme fascisme et ceux qui se refusent à plaquer une telle période historique sur la nôtre. Il est urgent de construire un antifascisme remodelé et réarmé, comme nous y invitent deux ouvrages publiés cet automne.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.