Peut-on encore dire Organisation Mondiale de la Santé ?

Est-ce que dire qu’une poignée de milliardaires ont fait main-basse sur l’OMS serait abusif ? Quasiment depuis son origine, l’OMS était financée à hauteur de 80% par les États et à hauteur de 20% par le privé. Ces dernières années, le rapport s’est inversé et qui retrouve-t-on comme financeur privé ? Entre-autre, la Fondation Bill et Melinda Gates.

Connaissez-vous l’artemisia ? Non ? Eh bien, ce n’est pas grave puisque cette plante n’est plus disponible pour les populations. Elle pourrait et devrait être mieux connue du monde entier si l’OMS n’avait pas tout fait pour l’interdire et en atténuer les mérites thérapeutiques.

Cette plante est utilisée depuis toujours en Chine contre le paludisme. Aujourd’hui, le gouvernement malgache la recommande à ses concitoyens pour lutter contre le covid-19. Madagascar est l’un des très rares pays où elle est cultivée et les autorités de Madagascar se fichent royalement de l’avis de l’OMS.

Alors pourquoi l’OMS fait tout pour empêcher que les vertus de l’artemisia soient reconnues ? D’après l’un de ses anciens Directeurs, German Velasquez, cela est lié aux conflits d’intérêts qui existent au sein de l’institution. Effectivement, et quasiment depuis son origine, l’OMS est financée à hauteur de 80% par les États et à hauteur de 20% par le privé. Ces dernières années, le rapport s’est inversé et qui retrouve-t-on comme financeur privé ? Entre-autre, la Fondation Bill et Melinda Gates. L’Organisation Mondiale pour la Santé s’est transformée en Organisation Microsoft pour la santé. Au moins, l’acronyme est sauf !

Est-ce que dire qu’une poignée de milliardaires ont fait main-basse sur l’OMS serait abusif ? Je vous laisse deviner mon avis. Avec cet éclairage, nous comprenons mieux les fameuses recommandations de l’OMS telles que celles visant l’interdiction de l’artemisia ou ses doutes sur l’hydroxy chloroquine. Ce noyautage amène cette vénérable (?) institution à préférer les vaccins et la chimie en général.  Ces milliardaires lui font dire ce qu’ils veulent ce qui est une habile façon de passer leurs commandes.

L’OMS fait une seule exception : elle concerne la médecine traditionnelle chinoise mais ce n’est fait que pour plaire au gouvernement chinois… qui finance largement l’organisation. Pour ces raisons, et probablement pour beaucoup d’autres que j’ignore, vous ne verrez jamais l’OMS soutenir d’autres médecines comme l’herboristerie ou l’homéopathie. Cette dernière ne vient-elle pas d’être dé-remboursée tout récemment en France ? J’y vois aussi une relation de cause à effet mais je dois certainement souffrir d’une affection complotiste suraigüe.

Puisque l’OMS ne dépend plus des États, et donc plus des citoyens, son avis ne devrait pas avoir plus d’importance que celui d’un simple institut privé. Il est donc grand temps de remplacer son nom d’Organisation « Mondiale » de la Santé par Organisation « Microsoft » de la Santé. Au moins les choses seraient plus claires.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.