Soyez fort, ne vous laissez plus jamais affaiblir : des extraits de mon livre.

Vous êtes bien plus fort que vous ne le pensez. Si vous n’étiez pas d'une résistance à toute épreuve, pensez-vous qu’on aurait déployé autant d’effort pour vous faire croire l’inverse ? Voici quelques extraits de mon livre pour vous en donner un avant-goût.

Vous êtes bien plus fort que vous ne le pensez, quoiqu'en disent les médias et les groupes industriels.

Un livre publié en 2017 mais qui trouve toute son actualité de nos jours.
  

 © Patrick Huet © Patrick Huet
  J'ai publié cet ouvrage, un essai, en 2017. Si je devais le réécrire aujourd'hui, j'aurais beaucoup plus de choses à raconter, mais l'essentiel ne changerait pas. Jugez par vous-même à travers ces extraits.

   (Remarque : comme tous les essais, cet ouvrage ne reflète que l'opinion de son auteur. C'est un écrit engagé et donc, bien sûr, matière à débat, ce que vous pouvez faire librement dans les commentaires. Je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit, je donne juste mon opinion. A vous d'exprimer la vôtre, comme dans tout débat démocratique.)

Début des extraits de

"Soyez Fort, ne vous laissez plus jamais affaiblir".

   Quelqu’un qui écouterait sans cesse les médias (...) pourrait en venir à croire qu’il n’est rien d’autre qu’un être d’une faiblesse insensée. Un être incapable d’affronter la moindre épreuve (sans l’aide d’un médicament).

  C’est faux !

  Vous êtes beaucoup plus fort que tout ce qu’on n'a jamais voulu vous faire croire.

(...)  Votre capacité de résistance dépasse tout ce qui peut se concevoir en ce monde.

Vous êtes issus d'un lignée qui a tout surmonté et qui a survécu.

 © Patrick Huet © Patrick Huet
   Vous êtes issu d’une lignée dont les capacités en matière d’endurance, d’adaptation et d’intelligence dépassent l’entendement.

  En vos veines, coule le même sang que ceux qui se sont levés autrefois et qui, armés d’un simple éclat de roche, ont affronté les fauves les plus terribles des temps jadis. Le même sang que ceux qui ont affronté les brutalités du climat.

  Cette lignée qui a dû confronter les fauves de la jungle avant d’affronter les fauves de son propre peuple ou de peuples frères. Des guerres foudroyantes de l’Antiquité aux horreurs du Moyen-âge avant celles plus récentes des guerres du XX° siècle propagées sur toute la planète.

  Il y eut des heures terribles, des années d’épouvante, mais jamais nous n’avons renoncé.

Le temps des guerres, pestes et choléra et toujours se relever.

Vous êtes fort.

  Car vous êtes issus de ceux qui ont traversé le temps des fauves, le temps des pestes et choléras, le temps des guerres et des famines. Et qui se sont toujours relevés.

  Vous êtes de cette trempe !

N’acceptez plus jamais que l’on vous dise l’inverse. Vos larmes et vos chagrins, les coups au corps et les coups à l’âme… Vous avez en vous la force de les surmonter.

Pourquoi voudrait-on vous affaiblir ?

Peut-être ne l’avez-vous pas remarqué, mais cette civilisation n’a de cesse de nous faire croire que nous sommes faibles.

De quelle façon s’y prend-elle ? C’est ce que nous allons développer un peu plus loin.

Mais avant de présenter les outils utilisés à cet effet, il est primordial d’en connaître la raison principale.

On doit vous affaiblir pour la bonne raison que vous n’êtes pas faible.

Si vous n’étiez pas d’une résistance d’acier et d’une force à toute épreuve, pensez-vous qu’on aurait déployé autant d’effort pour vous faire croire l’inverse ?

3) Vous affaiblir par les groupes pharmaceutiques.

Cela fait belle lurette que la plupart des groupes pharmaceutiques (hormis quelques-unes encore intègres) ont abandonné le but de soigner les personnes malades pour se focaliser sur un seul concept : faire croire aux gens qu’ils sont malades pour leur vendre (par la persuasion ou par l’obligation) des produits totalement nocifs pour leur santé.

Un des objectifs : en faire des clients à vie.

Leur slogan : vous êtes faibles, vous êtes malades sans le savoir. Voici le produit pour y remédier. (...)

4) Vous affaiblir par la propagande médiatique.

Le mot d’ordre des médias semble être ceci :

Vous êtes fichu ! Vous êtes mort. Tout le monde va mourir, c’est la catastrophe partout. Si vous n’êtes pas encore mort, ce sera pour bientôt, et le reste de la planète aussi.

(....)

CONCLUSION

Souvenez-vous aussi, souvenez-vous toujours…

Vous êtes issus d’une lignée qui a défié toutes les épreuves, toutes les guerres, toutes les maladies, tout ce que la terre compte de fauves animaux ou de fauves humains, et qui les a surmontées.

Vous êtes de la lignée des Grands.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.