Combien de temps avant que les maires ne reprennent le contrôle de leur commune ?

Voilà un événement qui risque de surgir rapidement si les préfets continuent leurs directives autoritaires plutôt que de respecter la Constitution en totalité.

Maires et habitants confrontés aux directives des préfets.

En principe les préfets sont là pour appliquer les ordres du gouvernement, mais dans le respect total de la Constitution.

Or, actuellement, ils ne fondent plus leurs décisions sur la Constitution, mais sur "l'Etat d'urgence sanitaire" qui n'existe pas en droit français, mais qui nous vient d'une puissance étrangère (l'OMS, financée en grande partie par l'industrie pharmaceutique dont Bill Gates).

Des décisions hors-sol.

Des décisions autoritaires ont été prises cette semaine qui pénalisent les gens dans leur vie quotidienne et fracassent leur liberté de déplacement et d'autres libertés fondamentales garanties par la Constitution.

Que feront les maires de ces communes, maintenant ?

A mon avis, ils ne vont pas rester inactifs bien longtemps.

Il est prévisible qu'avec l'accord (ou sous la poussée) d'un certain nombre de leurs citoyens, ils s'associent avec d'autres communes pour déclarer au Préfet :

" Stop ! Ici, seule la Constitution française s'applique. Tout concept, tout ordre, toute pression venus d'une puissance étrangère comme l'OMS ou la Fondation Bill Gates sont interdits dans notre commune.

Nous réfutons vos ordres, car elles violent la Constitution de notre pays. Désormais, les bars, les restaurants et tous les autres commerces ouvriront comme avant. Notre police municipale veillera à ce qu'aucun policier de l'Etat ne les verbalise. Chacun sera libre de porter ou non le masque selon ses désirs."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.