Bill Gates : les dessous obscurs de sa Fondation

La Fondation Bill et Mélinda Gates repose sur un fond d'investissement ayant des actions dans l'armement, l'agrochimie et l'industrie pharmaceutique et les vaccins. Un livre nous en dévoile l'arrière-scène.

https://www.franceinter.fr/emissions/l-interview/l-interview-16-mars-2019

Un livre paru aux éditions Actes Sud nous révèle le tableau réel des activités de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Je n'ai eu connaissance de ce livre que la semaine dernière, mais étant donné le rôle que la Fondation Gates a joué ces derniers mois, je pense qu'il est indispensable que nous en sachions plus sur les activités de celui qui s'est assigné le rôle de vacciner les sept milliards d'habitants de notre planète.

Le livre s'intitule "L'art de la fausse générosité - La fondation Bill et Melinda Gates" (Éditions Actes Sud)

Auteur : Lionel Astruc. (Journaliste et écrivain.)

Le livre dont je vous parle date de mars 2019. Et le lien que je vous cite conduit à une émission de France Inter qui lui est consacrée.

Pas que les vaccins, mais aussi imposer l'agriculture ultra-chimique dans les pays en voie de développement

(et grand soutien de Monsanto), et des actions opaques dans l'industrie de l'armement.

Je vous cite un extrait de la page que je vous ai mis en lien.

"Pour le journaliste, la fondation aurait une certaine vision du monde bien éloignée de ses bonnes intentions affichées. "Bill Gates est obsédé par la technologie. Dans le domaine de l'agriculture, il est absolument persuadé que les OGM vont sauver le monde. Mais là où cela pose problème, c'est qu'il cherche à imposer ses solutions." À travers sa fondation, Bill Gates orienterait les politiques de recherche et de développement. "Sa fondation intervient directement dans le secteur privé, poursuit Lionel Astruc. Au Malawi par exemple, elle pousse les agro-distributeurs à utiliser des produits phytosanitaires fabriqués par Monsanto. Il y a une vrai forme de collusion et de conflit d'intérêt.

La fondation figure à la cinquième place des plus gros financements pour l'agriculture dans les pays en développement. "La fondation a plus de budget que bien des États. Bill Gates maîtrise l'art de transformer cette pseudo-générosité en pouvoir pour alimenter un système qui le porte, lui, en haut de la pyramide."

Au sujet du fonds d'investissement sur lequel s'adosse la Fondation Gates.

"Ce fond de dotation alimente les fléaux contre lesquels prétend lutter la fondation, affirme Lionel Astruc. Industrie de l'armement, malbouffe, OGM, industries d'extraction minière, pétrole... On est très loin de l'intérêt général."

S'il est un livre à lire de toute urgence, c'est bien celui-ci.

Lien vers l'émission :

https://www.franceinter.fr/emissions/l-interview/l-interview-16-mars-2019

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.