Le fabuleux passé des sources de la Seine : le livre

Enseveli sous la terre, un sanctuaire gaulois prestigieux fut redécouvert aux sources de la Seine, et avec lui un fabuleux passé.

Le véritable passé des sources de la Seine.

Je me suis intéressé aux sources de la Seine lors d'une occasion très précise.

En 2004, j'avais formulé le projet de descendre toute la Seine à pied, depuis la source jusqu'à mer.

Un voyage de 776 kilomètres que j'effectuais durant un mois complet. A ce moment, je ne m'intéressais pas particulièrement à la source, si ce n'était que comme point de départ de mon aventure.

Un passé qui mystérieux - une déesse de la Seine et un sanctuaire gaulois.

Le fabuleuxx passé des sources de la Seine © Patrick Huet Le fabuleuxx passé des sources de la Seine © Patrick Huet
   Ce n'est qu'une fois sur place, alors que je discutais avec une journaliste venue effectuer un reportage sur mon aventure que j'appris l'existence d'une déesse de la Seine et des ruines d'un sanctuaire où les anciens Gaulois y prenaient des bains destinés à les guérir.

Des recherches sur le passé de Séquana et de la source de la Seine.

   Une fois mon périple achevé, la ville du Havre parcouru et l'estuaire de la Seine visité, de retour à domicile, 'entrepris d'en savoir davantage au sujet du parc des sources.

   J'ai consulté les rapports des différentes fouilles archéologiques effectuées à cet endroit. La première campagne de fouilles date de 1836 et fut menée par Henri Baudot, le Président de la commission archéologique du département de la Côte d'Or.

   C'est lui qui découvrit, enseveli sous l'épaisse couche de terre d'une prairie, les ruines du sanctuaire ainsi que les magnifiques sculptures.

Surprise : une déesse et non un dieu.

Depuis quelques dizaines d'années (début du XIX° siècles) des férus d'archéologie soupçonnèrent l'existence d'un "temple gaulois" et d'un dieu de la Seine. Quant Henri Baudot mit au jour le sanctuaire ainsi que des sculptures gravées du nom de "Sequana", on s'aperçut alors que les lieux n'étaient pas destinés à un dieu, mais à une déesse de la Seine.

Ce passé des sources raconté dans mon livre.

C'est tout ce passé fabuleux que je raconte dans mon livre, en relatant au grand public les différentes étapes de cette découverte (au fil des fouilles).

Attendez-vous à des surprises, car ce qu'il s'est passé au sanctuaire gaulois des sources de la Seine (et sa destruction volontaire) est intimement lié l'histoire de notre pays.

Le livre est agrémenté de mes photos , des vues du parc des sources (créé sous l'égide du Baron Haussmann, alors préfet de la Seine), de Séquana, des bijoux trouvés sur place, etc.

N. B. Après mon voyage ,je suis retourné deux fois aux sources de la Seine  pour y relever des informations que je vous partage dans mon livre.

Au sujet de mon livre.

Pour en savoir plus sur ce livre voici un lien de présentation : "Le fabuleux passé des sources de la Seine".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.