Patrick-Huet-écrivain
Ecrivain et Fleuve-trotteur
Abonné·e de Mediapart

35 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 mai 2020

Le fabuleux passé des sources de la Seine : le livre

Enseveli sous la terre, un sanctuaire gaulois prestigieux fut redécouvert aux sources de la Seine, et avec lui un fabuleux passé.

Patrick-Huet-écrivain
Ecrivain et Fleuve-trotteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le véritable passé des sources de la Seine.

Je me suis intéressé aux sources de la Seine lors d'une occasion très précise.

En 2004, j'avais formulé le projet de descendre toute la Seine à pied, depuis la source jusqu'à mer.

Un voyage de 776 kilomètres que j'effectuais durant un mois complet. A ce moment, je ne m'intéressais pas particulièrement à la source, si ce n'était que comme point de départ de mon aventure.

Un passé qui mystérieux - une déesse de la Seine et un sanctuaire gaulois.

Le fabuleuxx passé des sources de la Seine © Patrick Huet

Ce n'est qu'une fois sur place, alors que je discutais avec une journaliste venue effectuer un reportage sur mon aventure que j'appris l'existence d'une déesse de la Seine et des ruines d'un sanctuaire où les anciens Gaulois y prenaient des bains destinés à les guérir.

Des recherches sur le passé de Séquana et de la source de la Seine.

   Une fois mon périple achevé, la ville du Havre parcouru et l'estuaire de la Seine visité, de retour à domicile, 'entrepris d'en savoir davantage au sujet du parc des sources.

   J'ai consulté les rapports des différentes fouilles archéologiques effectuées à cet endroit. La première campagne de fouilles date de 1836 et fut menée par Henri Baudot, le Président de la commission archéologique du département de la Côte d'Or.

   C'est lui qui découvrit, enseveli sous l'épaisse couche de terre d'une prairie, les ruines du sanctuaire ainsi que les magnifiques sculptures.

Surprise : une déesse et non un dieu.

Depuis quelques dizaines d'années (début du XIX° siècles) des férus d'archéologie soupçonnèrent l'existence d'un "temple gaulois" et d'un dieu de la Seine. Quant Henri Baudot mit au jour le sanctuaire ainsi que des sculptures gravées du nom de "Sequana", on s'aperçut alors que les lieux n'étaient pas destinés à un dieu, mais à une déesse de la Seine.

Ce passé des sources raconté dans mon livre.

C'est tout ce passé fabuleux que je raconte dans mon livre, en relatant au grand public les différentes étapes de cette découverte (au fil des fouilles).

Attendez-vous à des surprises, car ce qu'il s'est passé au sanctuaire gaulois des sources de la Seine (et sa destruction volontaire) est intimement lié l'histoire de notre pays.

Le livre est agrémenté de mes photos , des vues du parc des sources (créé sous l'égide du Baron Haussmann, alors préfet de la Seine), de Séquana, des bijoux trouvés sur place, etc.

N. B. Après mon voyage ,je suis retourné deux fois aux sources de la Seine  pour y relever des informations que je vous partage dans mon livre.

Au sujet de mon livre.

Pour en savoir plus sur ce livre voici un lien de présentation : "Le fabuleux passé des sources de la Seine".

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal
Covid-19 : lever les brevets, une solution mondiale ?
Vaccination générale, nouveaux médicaments contre le Covid-19 : les profits des laboratoires pharmaceutiques explosent. Est-il envisageable qu’ils lèvent un jour leurs brevets ? On en parle avec nos invités Isabelle Defourny, de MSF, Jérôme Martin, cofondateur de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, et Rozenn Le Saint, journaliste santé à Mediapart.
par à l’air libre
Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Migrations
Dans le sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ». Reportage.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato