La disparition de Michel Lesbros

C’était un militant du progrès social et du changement politique à Marseille d’abord, dans les Hautes-Alpes ensuite. Il l’est resté sans jamais se renier. Il vient de s’éteindre à Rosans où il était né il y a 82 ans.

Il est demeuré militant socialiste, animateur de la seule section rocardienne de Marseille dans les années 80. Il y militait contre la corruption, les compromissions, les trahisons, ce qui, dans cette ville était un vaste chantier. Il le labourait avec les associations civiques (telles Les Rencontres de la Cité) avec lesquelles il conduisit des entreprises d’importance (le colloque « Laïcité, citoyenneté, République » en 2003). Il rejoignit et soutint Arnaud Montebourg dés l’élection de celui-ci à l’Assemblée Nationale en 1997. Il fut un acteur indéfectible du Nouveau Parti Socialiste jusqu’au congrès du Mans en novembre 2005. Encore en janvier 2017, il était le référent d’Arnaud Montebourg pour les Primaires dans les Hautes Alpes.

Il fut membre fondateur et de la Convention pour la 6° République (C6R) en février 2003, membre de son Conseil d’administration. Le siège de l’association des Bouches du Rhône était à son domicile. Il anima à Marseille de nombreux débats, de concert avec Les Amis du Monde Diplomatique (et son ami Albert-Jean Morazzani). Il n’a jamais varié dans sa conviction d’un indispensable changement de régime pour voir l’avènement d’une démocratie de qualité en France.

Etabli dans son village natal près de Gap à l’heure de sa retraite, il y poursuivit tous ces combats y compris ceux liés à son expérience professionnelle. Il était membre du bureau du Syndicat National de l’Encadrement des Chambres de Commerce et d’Industrie. Il animait le Comité d’Information sur les Risques et les Nuisances.

Il avait été en1973,  Directeur du Centre d’Etudes du Commerce Extérieur de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Marseille (dont il était diplômé) et créateur du Centre Supérieur des Transports Maritimes en 1976. En 1985, il fut chargé de mission « Milieux Extrêmes », à la CCI Marseille et créateur de l’Association « Casques Verts Méditerranéens » travaillant sur la pollution en mer par les Hydrocarbures. Il a été trésorier de l’Association Méditerranéenne d’Etudes des Missions Publiques de la Protection Civile.

Il était aussi un ardent soutien de Mediapart .

Avec lui s'en va un ordinaire mais valeureux militant de la générosité et du partage.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.