Paul Alliès

Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Membre du Conseil National du Parti socialiste. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).

Montpellier - France

Sa biographie
Né le 8 juin 1945.  Professeur émérite de science politique à la Faculté de Droit de Montpellier.  Délégué auprès des services culturels de l'Ambassade de France en Italie (Adjoint au Directeur de l'Institut Français de Naples) en 1985. Doyen de la Faculté de Droit de Montpellier de 1989 à 1994. Fondateur du CEPEL (UMR CNRS) en 1987. Directeur de la revue Pôle Sud. Responsable de la Jeunesse Etudiante Chrétienne à Montpellier en 1965, puis de la LCR. Adhésion au Parti Socialiste en 1986. Conseiller municipal de Pézenas de 1989 à 2001. Secrétaire de la section socialiste de cette ville. Conseiller régional du Languedoc-Roussillon de 1999 à 2004 et à nouveau en 2008. Membre du Conseil National du PS. En 2001 membre-fondateur de la Convention pour la 6° République (C6R) avec Arnaud Montebourg. Président de la C6R depuis novembre 2009.
Son blog
473 abonnés UNE AUTRE REPUBLIQUE EST POSSIBLE
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Macron et la réforme de la Constitution : comment, jusqu’où?

    Par
    On l’attendait au tournant Corse. Il aurait pu développer son idée de nouveau « droit à la différenciation ». Mais non. Ce qui fera son effet, c’est l’annonce d’une énigmatique « mention » de la Corse dans l’article 72. En ce moment, entre Macron et Larcher la Constitution fait du yoyo.
  • L’indécence de Monsieur Larcher

    Par
    Le président du Sénat a présenté hier mercredi 24 janvier, « 40 propositions pour une révision de la Constitution utile à la France ». C’est une opération bien dans la tradition de la seconde chambre : empêcher tout changement. Cela avec des accents trois fois indécents.
  • Notre Dame des Landes: bon sens paysan et présidentialisme

    Par
    « C’est quand même malheureux de gagner de cette façon, sur la décision d’un homme qui a seul, le pouvoir de le faire. La logique paysanne aurait voulu que ce projet soit abandonné depuis des années ou arrêté pour d’évidentes raisons environnementales. Mais non ».
  • La réforme de la V° République entre «modernisation» et archaïsme

    Par
    Il devait préciser son projet de réforme de la V° République dans ses vœux aux membres du Conseil Constitutionnel. C’était donc l’après-midi de ce mercredi 3 janvier. Mais rien n’a filtré de ces curieux vœux à huis clos. La dite réforme semble n’être qu’une affaire des sommets de l’Etat, loin des regards des élus et de la société civile.
  • Quand HSBC fait reculer la démocratie

    Par
    HSBC est cette banque suisse qui est passée maitresse dans l’organisation professionnelle de la délinquance financière. Elle a réussi à échapper jusqu’ici aux procès en payant de fortes amendes. Cela vient d’être le cas pour la première fois en France. Elle est ainsi devenu un organe dangereux pour la démocratie.
Voir tous