Paul Alliès

Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Doyen honoraire de la Faculté de Droit. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).

Montpellier - France

Sa biographie
Né le 8 juin 1945.  Professeur émérite de science politique à la Faculté de Droit de Montpellier.  Délégué auprès des services culturels de l'Ambassade de France en Italie (Adjoint au Directeur de l'Institut Français de Naples) en 1985. Doyen de la Faculté de Droit de Montpellier de 1989 à 1995. Fondateur du CEPEL (UMR CNRS) en 1987. Directeur de la revue Pôle Sud. Responsable de la Jeunesse Etudiante Chrétienne à Montpellier en 1965, puis de la LCR. Adhésion au Parti Socialiste en 1986. Conseiller municipal de Pézenas de 1989 à 2001. Secrétaire de la section socialiste de cette ville. Conseiller régional du Languedoc-Roussillon de 1999 à 2004 et à nouveau en 2008. Membre du Conseil National du PS de 2003 à 2018. En 2001 membre-fondateur de la Convention pour la 6° République (C6R) avec Arnaud Montebourg. Président de la C6R depuis novembre 2009.
Son blog
525 abonnés UNE AUTRE REPUBLIQUE EST POSSIBLE
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Sénat: une rédemption en trompe-l’œil

    Par
    La commission d’enquête sénatoriale sur l’affaire Benalla est en passe d’ériger la seconde Chambre en salutaire contre-pouvoir au présidentialisme qui ronge la V° République. Et si ce n’était qu’un trompe-l’œil, une peinture décorative créant l’illusion du réel ?
  • Avancer vers une nouvelle République

    Par
    La Convention pour la 6° République a publié une brochure présentant ses propositions sur les questions concernant le changement démocratique. On peut la télécharger ici et la diffuser librement.
  • Le Conseil d’en haut

    Par
    Louis XIV en avait fait un organe où il nommait qui bon lui semblait. Si proche de lui qu’il siégeait tout près de sa chambre au premier étage de Versailles. D’où son nom. Et si cette géolocalisation s’appliquait aujourd’hui au Conseil constitutionnel ?
  • Des gilets jaunes à une 6° République

    Par
    Quel sera le débouché du «grand débat national» ? Comment seront prises en compte les principales revendications démocratiques du mouvement des Gilets jaunes ? Si elles l'étaient, elles pourraient faciliter le passage à un nouveau régime. La Convention pour la 6° République en a débattu, propose une méthode et verse ses contributions au débat.
  • Résoudre la crise par référendum ?

    Par
    L’installation dans la durée du mouvement des Gilets jaunes, accompagnée par une banalisation et radicalisation de la violence, appelle une issue à la hauteur des enjeux qu’il porte. Un référendum pourrait en être une des formes à condition que soient précisés son statut, son mode d’emploi, sa portée. On est pour l’instant loin du compte.
Voir tous