Paul Alliès
Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Doyen honoraire de la Faculté de Droit. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Abonné·e de Mediapart

293 Billets

2 Éditions

Billet de blog 25 sept. 2014

Paul Alliès
Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Doyen honoraire de la Faculté de Droit. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Abonné·e de Mediapart

Un conseil de F. Mitterrand aux députés "frondeurs".

Paul Alliès
Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Doyen honoraire de la Faculté de Droit. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'était le mercredi 19 avril 1995 au château de Versailles. François Mitterrand, Président de la République y prononçait un de ses derniers discours dans sa fonction à l'occasion de l'inauguration,  dans l'aile des Princes, de l'exposition permanente consacrée à l'institution parlementaire. Long, dense et étonnant discours. On en extrait ces propos sur le travail parlementaire qui résonnent avec l'actualité que l'on sait à l'intention des députés qualifiés de "frondeurs" (et pire encore par J.M. Le Guen et M. Valls). 

" Les évènements qui se sont produits depuis quelques décennies, ont voulu que les pouvoirs du Parlement fussent rabotés, je dirais par le haut avec les institutions européennes et rabotés par le bas par la multiplication, que j'ai désirée moi-même des pouvoirs décentralisés. Si bien que l'Assemblée nationale (…) ne sait plus, exactement, où se trouve sa compétence.(…) Elle s'est trouvée ligotée dans un certain nombre de procédures: comme celle qui fait que le gouvernement a seul l'initiative de l'ordre du jour. Elle s'est trouvée de toute part réduite dans ses compétences, ses autorités et ses fonctions. (…) Il n'est pas normal que le Parlement en soit réduit à l'état où il se trouve. dans la lettre le Parlement a beaucoup de pouvoir, il peut tout contrôler mais, je crois qu'il n'use pas assez de cette compétence-là. Il peut tout contrôler, et si on l'empêche de contrôler, il doit l'exiger, il doit se faire entendre, il doit refuser sa confiance au gouvernement parce qu'il s'agit là des institutions, il s'agit de la survie de notre République.(…) Je ne vous demande pas de faire une VI° République, je vous demande que le Parlement retrouve son droit de contrôle, j'allais dire sans limite. Et cette limite est souvent procédurière ou procédurale. Il faut que vous refusiez le pouvoir gouvernemental qui, par la procédure, vous interdit en réalité de débattre de ce dont vous voulez débattre, et de pouvoir aller jusqu'au terme de votre débat."

De cette question et de quelques autres la Convention pour la 6° République (C6R) va en débattre ce week-end: d'abord vendredi soir à Tournus sur le sujet "Une 6° République, pourquoi et comment y parvenir ?". Ensuite à Dijon, samedi à 14h30 à Science Po (14, Avenue Victor Hugo) au cours d'un colloque (entrée libre) sur "La VI° République, un mythe ou une nécessité démocratique ?" avec:

 Jean VIGREUX - Professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Bourgogne :

la Vème République, l'exception démocratique française, son histoire.

Kheira BOUZIANE et Laurent GRANDGUILLAUME - députés de la Côte d’Or :

Etre parlementaires sous la Vème République.

Paul ALLIES - Professeur de Science politique – Président de la Convention pour la 6ème République :

Quelle VIème République et comment y parvenir ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial