Paul Alliès
Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Doyen honoraire de la Faculté de Droit. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Abonné·e de Mediapart

293 Billets

2 Éditions

Billet de blog 30 août 2013

Paul Alliès
Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Doyen honoraire de la Faculté de Droit. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Abonné·e de Mediapart

Une humiliation française

Le vote du Parlement britannique a surtout été analysé en fonction de l'héritage du blairisme et de sa politique du mensonge lors de la guerre en Irak. Il n'y a pas beaucoup de commentaires sur la bonne santé et les avantages du parlementarisme qu'il exprime.

Paul Alliès
Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Doyen honoraire de la Faculté de Droit. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le vote du Parlement britannique a surtout été analysé en fonction de l'héritage du blairisme et de sa politique du mensonge lors de la guerre en Irak. Il n'y a pas beaucoup de commentaires sur la bonne santé et les avantages du parlementarisme qu'il exprime. En ce sens, c'est une magistrale leçon administrée à tous ceux,  à droite comme à gauche qui considèrent notre présidentialisme supérieur à tout autre régime. 

A droite l'histoire retiendra que c'est cette même semaine que des leaders comme Raffarin ou Copé ont annoncé leur préférence pour un gouvernement par ordonnances, c'est-à-dire contournant le Parlement pour des lois jusqu'aux plus ordinaires. Tant pis si Copé renie ainsi les 260 pages de son ouvrage 'Un député, ça compte énormément" (sic) paru en avril 2009 chez Albin Michel.

A gauche, on attend la convocation du Parlement en session extraordinaire laquelle, en vertu de l'article 35 de la Constitution est de règle "trois jours après le début de l'intervention" . Celle-ci tarde à venir mais ce devrait être mercredi selon une décision élyséenne. Selon la Constitution, le gouvernement précisera "les objectifs poursuivis. Cette information peut donner lieu à un débat qui n'est suivi d'aucun vote".(art. 35).

Point n'est besoin de commenter l'abime qui sépare le fonctionnement démocratique des institutions de part et d'autre de la Manche. Mais pas seulement là.  Aux Etats-Unis, le Président a du mal à contourner la résolution votée en 1973 par le Congrès (War Power Resolution) malgré le veto de Nixon. Aucun Président depuis ne s'est senti lié par ce texte mais il donne lieu à une véritable guérilla parlementaire dans chaque circonstance de guerre; ainsi en juin 2011, des parlementaires ont-ils déposé plainte contre Obama concernant les "opérations limitées" lancées en Libye.

En France, anesthésiés  par les ravages de la confiscation présidentielle des pouvoirs de guerre (voir ici dans ce blog mes billets des 31 mars et 28 août 2008) , les parlementaires s'avèrent impuissants à exercer la moindre influence en la matière.

La France démocratique est donc cruellement humiliée par le vote des Communes. Quelle que soit la position qu'on défende sur le fond (pour ou contre une frappe punitive), le préalable devrait être l'exigence d'un équilibre des pouvoirs et l'expression de la représentation nationale. Ce qui veut dire en bon français, l'avancée vers une République parlementaire.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les critiques envers Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Europe
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac