Paul DEVIN
Syndicaliste, Paul Devin a été inspecteur de l'Education nationale et secrétaire général du SNPI-FSU. Il est actuellement le président de l'Institut de Recherches de la FSU
Abonné·e de Mediapart

175 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 janv. 2022

Paul DEVIN
Syndicaliste, Paul Devin a été inspecteur de l'Education nationale et secrétaire général du SNPI-FSU. Il est actuellement le président de l'Institut de Recherches de la FSU
Abonné·e de Mediapart

Film « les SEGPA » : quand on organise le mépris et le harcèlement

Ceux-là même qui tiennent des discours lénifiants sur le harcèlement scolaire, parfois en écorchant les enseignants sur le sujet, sont capables de mettre en scène les stigmatisations qui, demain, produiront le harcèlement des élèves de SEGPA. Honte à une société qui livre à la moquerie et au mépris ses adolescentes et adolescents les plus fragiles…

Paul DEVIN
Syndicaliste, Paul Devin a été inspecteur de l'Education nationale et secrétaire général du SNPI-FSU. Il est actuellement le président de l'Institut de Recherches de la FSU
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La SEGPA accueille, de la 6ème à la 3ème des collégiens qui ont d’importantes difficultés scolaires et qui nécessitent des enseignements adaptés avec des effectifs réduits et des enseignants spécialisés proposant des démarches pédagogiques particulières. L’origine des difficultés de ces élèves est diverse mais on y retrouve souvent la convergence de situations sociales ou familiales éprouvantes et de difficultés personnelles.

Pour le reste, les élèves de SEGPA manifestent leur adolescence comme toutes les autres collégiennes et tous les autres collégiens y compris par ces manifestations que le sens commun qualifie parfois « d’âge bête » : provocations, jeux de positionnements rebelles face aux adultes, connivences construites sur des pratiques verbales ou comportementales dont le sens échappe aux adultes, provocations et maladresses… Rien que de plus ordinaire  à un âge adolescent perçu par les adultes comme une crise passagère mais incontournable.

Une série et désormais un film ont décidé d’en faire une autre analyse. Les élèves de SEGPA n’y sont plus des adolescents ordinaires rencontrant des difficultés mais des imbéciles butés, insolents, bêtes et ignares…
Ce n’est plus désormais le constat d’un problème scolaire qui les caractérise mais une déficience personnelle se résumant à une stupidité totale. Cette caricature à outrance, que d’aucuns chercheront bien sûr à justifier au prétexte de l’humour, est une succession d’images dégradantes, de scènes méprisantes et stigmatisantes, de récits dédaigneux.

Le taux de visionnage de la série sur YouTube a sans doute constitué, cyniquement, une annonce de profit suffisant pour que les conséquences d’une telle stigmatisation sur les élèves eux mêmes puissent passer pour un dégât collatéral.

Ceux-là même qui cherchent à construire une image de générosité prévenante à l’égard des porteurs de handicap et nous assènent parfois sur le sujet leur morale compatissante, n’ont plus aucune réserve quand il s’agit de traiter violemment et sans respect des adolescents victimes de difficultés sociales…

Cyniquement, toute considération sur les effets psychologiques de ce mépris est ignorée… alors qu’ils s’exerceront sur des adolescentes et des adolescents fragilisés par leur histoire et leurs difficultés. La perspective d’un succès commercial fait taire toute précaution, et ceux-là même qui tiennent des discours lénifiants sur le harcèlement scolaire, parfois en écorchant les enseignants sur le sujet, sont capables de mettre en scène les stigmatisations qui, demain, produiront le harcèlement des élèves de SEGPA.

Honte à une société qui livre à la moquerie et au mépris ses adolescentes et adolescents les plus fragiles…

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne pour la présidence de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal
Affaire Perdriau : les coulisses d’une censure
Nous revenons ce soir sur les coulisses de la censure préalable d’une enquête de Mediapart : après douze jours, la justice a finalement mis fin à cette mesure inédite, mais le mal est fait.
par À l’air libre
Journal
Punir les petits délits par des amendes : l’extension du domaine de la prune
Avec la Lopmi, adoptée par le Parlement en commission mixte paritaire jeudi 1er décembre, une vingtaine de délits supplémentaires pourront faire l’objet d’une « amende forfaitaire délictuelle » infligée par les policiers et les gendarmes. Cette « condamnation express » pose de sérieux problèmes. 
par Jérôme Hourdeaux et Camille Polloni
Journal — France
Corse : l’arrestation de nationalistes complique le dialogue avec Darmanin
Un leader du mouvement indépendantiste Corsica Libera et deux autres hommes ont été arrêtés jeudi dans le cadre d’une enquête du Parquet national antiterroriste. À quelques jours d’une visite du ministre de l’intérieur, plusieurs élus insulaires évoquent un « très mauvais signe ».
par Ellen Salvi et Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP
Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy