mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 30 août 2016 30/8/2016 Dernière édition

La vidéo proposée par le ministère pour lutter contre le harcèlement méprise à la fois les enseignants et les élèves victimes

La video diffusée par le ministère, dans le cadre de la compagne de lutte contre le harcèlement, est inacceptable! 

Harcèlement https://www.youtube.com/watch?v=0adjfOART6A

Par l'image qu'elle véhicule des enseignants.

Voici une professeure des écoles tellement centrée sur le contenu de son enseignement qu'elle ne prête aucune attention à ses élèves. Le mode sur lequel elle explique le problème qu'elle soumet à ses élèves relève de la caricature : "Vous écoutez et vous recopiez la phrase". Le problème proposé est résolu par un élève avant même qu'il ne soit l'objet d'une quelconque réflexion....  La réaction de l'enseignante à l'agression dont est manifestement l'objet l'élève harcelé se limite à lui reprocher de ne pas faire suffisamment attention : "Baptiste ? Tu es avec nous ?". Le tout dans une ambiance de désinterêt général des élèves pour les apprentissages. 

Par la vision qu'elle présente du harcélement

Présenter le harcèlement comme la résultante d'une situation de chahut de classe, comme la conséquence d'un manque d'attention de l'enseignante est justement le moyen de ne pas prendre en compte ce qu'est la réalité du harcèlement : un ensemble de comportements peu visibles, qui se glissent dans les interstices du fonctionnement scolaire et non dans la visibilité d'un chahut d'élèves...

Non le harcèlement n'est pas la conséquence d'un dysfonctionnement des classes, d'un désinterêt des enseignants pour leurs élèves... Il est un phénomène complexe, rarement évident à percevoir et à analyser et c'est justement pour cela qu'il reste trop souvent invisible et parfois qu'il résiste à l'action des adultes.

Vouloir traiter un problème aussi grave par une stratégie de communication superficielle et caricaturale est à la fois un acte de mépris pour les enseignants et pour les élèves victimes de harcèlement. Pour cela, la diffusion de cette vidéo doit cesser...

 Twitter : @pauldevin59

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) valable jusqu'au 4 septembre et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Paul DEVIN

Inspecteur de l'Education nationale, secrétaire général du SNPI-FSU, syndicat des inspecteurs (IEN et IA-IPR). Les billets de ce blog n'engagent que moi.

Le blog

suivi par 41 abonnés

Le blog de Paul DEVIN