Déchéance de nationalité: adresse à François Hollande

Monsieur le Président de la République, réformez la déchéance de nationalité sans toucher à la Constitution!

J’ai pris l’initiative de rédiger cette “adresse” au Président de la République pour proposer une voie de sortie de l’imbroglio actuel. Le projet envisagé suscite en effet interrogations, inquiétudes et controverses, qui ne sont pas sans fondements.

Il comporte des risques non négligeables d'amplifier un climat de division entre les Français, voire de créer des fractures.

Il ouvrirait la porte à des extensions dangereuses, déjà demandées par l'extrême-droite "pour aller beaucoup plus loin". 

 

Soutenez la demande faite au Président de la République dans cette “adresse”, qui consiste à ce que, “sans modifier la Constitution ni remettre en cause le droit du sol, le Parlement réécrive l'article 23-7 du code civil afin de l’adapter aux besoins actuels de la lutte contre le terrorisme et à la sécurité des citoyens.”

                                                                                                                              Paul Quilès

 

 

          Signez l’adresse au Président de la République

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.