La 5G, éclairée par le siècle des Lumières ou assombrie par celui des Ténèbres ?

« La France est le pays des Lumières, c'est le pays de l'innovation (...) On va tordre le cou à toutes les fausses idées. Oui, la France va prendre le tournant de la 5G parce que c'est le tournant de l'innovation », vient de déclamer le Président Macron devant une centaine d'entrepreneurs et entrepreneuses de la « French Tech » : c’est inquiétant !

Emmanuel Macron devrait y regarder de plus près avant de tenter d’illuminer ses discours en se bornant à cliquer, les yeux fermés, sur le bouton « Siècle des Lumières », sans se préoccuper de ce que ce Siècle a voulu éclairer, et sans remarquer davantage que c’est aussi l’esprit critique qui l’animait. Il aurait pu lire, par exemple, le « Discours sur la science et les arts » de Jean-Jacques Rousseau qui écrivait « Peuples, sachez donc une fois que la Nature a voulu vous préserver de la Science, comme un père arrache une arme dangereuse des mains de son enfant ».

Certes, la science a rendu bien des services utiles à l’humanité, mais elle a aussi produit de trop nombreuses monstruosités. Le problème de la 5G, c’est que cette invention, outre qu’elle présente des risques inéluctables pour la santé humaine (physique et mentale), ouvre la voie vers une société à telle point artificielle que les valeurs purement humaines auront tôt fait de n’y subsister qu'à l’état de larves.

Jacques Ellul, en 1988, nous mettait en garde sur les dangers qui attendaient l’homme du 21ème siècle. Dans un livre prémonitoire qui garde toute son actualité intellectuelle (« Le bluff technologique »), il posait ainsi la question : « Sommes-nous enfermés, bloqués, enchaînés par la fatalité du système technicien qui nous fait marcher comme d’obéissants automates grâce à son bluff ? … Non, en fait, parce que ce système ne cesse de grandir et il n’y a pas d’exemple jusqu’ici de croissance qui n’atteigne son point de déséquilibre et de rupture … ». Il y a donc une lueur d’espoir, et mon sentiment est que ce point de rupture est proche, peut-être grâce à cette histoire de 5G ! Ce sera un drame pour certains, et sans doute un soulagement pour ceux qui croient encore que ce sont les valeurs humaines qui, seules, doivent guider nos sociétés.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.