Pour une hospitalité manifeste. Appel aux cinéastes

En partenariat avec Mediapart, Tous Migrants et la Cimade, le Perou, Image de Ville, l'Aarse et la Cinémathèque du documentaire présentent ce lundi 17 mai à 20h « Demain est si loin », film de Muriel Cravatte tourné sur les fronts de l'hospitalité à Briançon. En ouverture de séance sera diffusé l'appel aux cinéastes, « Pour une hospitalité manifeste », dont voici le texte.

POUR UNE HOSPITALITÉ MANIFESTE

APPEL AUX CINÉASTES AFIN DE CONTRIBUER À L'INSCRIPTION DE L'ACTE D'HOSPITALITÉ AU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL DE L'HUMANITÉ

mai 2021

Celles et ceux qui franchissent aujourd'hui la Méditerranée dans des embarcations de fortune ne sont pas des migrants, mais des futurs Européens. Celles et ceux qui au quotidien font l'hospitalité à ces rêveurs colossaux ne sont pas des criminels, mais des bâtisseurs de l'Europe de demain. Leurs gestes de sauvetage, de soin, de bienveillance, d'hébergement, d'accompagnement, de partage, d'amitié, aussi fragiles et épars soient-ils, ont la beauté des fondations, la portée d'un héritage majuscule pour les générations à venir. C'est pourquoi le PEROU (Pôle d'Exploration des Ressources Urbaines) a décidé d'instruire une requête auprès de l'UNESCO visant à faire inscrire ces actes d'hospitalité au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Une telle procédure nécessite de renseigner le formulaire ICH-01 de l'UNESCO. Elle implique en outre de réunir les pièces requises par celui-ci, dont un « film monté de cinq à dix minutes » susceptible en l'occurence de faire retentir la beauté et la portée de ces gestes qui, sur mer comme sur terre, font aujourd'hui d'un étranger un hôte.

Nous nous associons à cette requête et en appelons aux cinéastes et à quiconque fait des images pour témoigner des fronts de l'hospitalité vive en Europe. Parce que le cinéma a une part cruciale à jouer dans cette instruction auprès de l'UNESCO. Parce que le cinéma a une part cruciale à jouer dans l'élaboration d'un imaginaire renouvelé au sujet de ce qui a lieu aujourd'hui et de ce qui pourrait avoir lieu demain, en contre-feu des innombrables récits du désastre. Parce que le cinéma a une part cruciale à jouer dans la constitution d'un nouveau front de défense de ces actes d'hospitalité menacés par la violence qui gouverne. Nous appelons donc chacune et chacun à nous rejoindre en proposant un film court, voire très court, ou l'extrait d'un film existant, qui témoigne de cette hospitalité bâtisseuse contemporaine. À partir de certains de ces films, nous réaliserons ensemble le « film monté de 5 à 10 minutes » exigé par le formulaire ICH-01 et le déposerons à l'UNESCO avec les autres pièces requises.

Au-delà de cette procédure, ce processus d'enquête collaborative ouvre la perspective d’un corpus de films témoignant de ce qui se construit, s’invente, s’affirme, à la rencontre des personnes migrantes aujourd'hui en Europe. Cette perspective est celle d'une « Cinémathèque de l’hospitalité » sans mur. Cette cinémathèque doit transmettre, par le cinéma, l’histoire d'autres mondes à venir, respirables et désirables. Cette cinémathèque doit inventer mille manières de faire résonner les films ici et maintenant, de leur donner force manifeste : dans des festivals, sur les murs des villes, chez l'habitant, sur l'horizon.

Pour fonder cette « Cinémathèque de l'hospitalité », nous nous réunirons en octobre à Marseille lors de l’édition 2021 du festival Image de ville. Il s'agira de visionner ensemble les films reçus, de faire le point sur la procédure auprès de l'UNESCO et d'échanger sur les projets concrets qui lui sont associés comme la construction d'un navire pour la Méditerranée. Il s'agira de déclarer ensemble combien nous tenons à ces actes d'hospitalité qui ont lieu aujourd'hui sur terre comme sur mer, combien ils font tenir notre humanité présente comme à venir.

Signataires : PEROU, Image de ville, Association des auteurs et réalisateurs du Sud-Est, et les cinéastes Aïda Begic, Abdelatif Belhaj, Jean-François Comminges, Muriel Cravatte, Sofia Djama, Sepideh Farsi, Manuela Frésil, Robert Guédiguian, Nicolas Klotz, Isaki Lacuesta, Occitane Lacurie, Elisa Perrigueur, Roxane Perrot, Emmanuel Roy et Régis Sauder.

Pour nous joindre et nous rejoindre : contact@imagedeville.org et contact@perou-paris.org

Pour assister à la projection de "Demain est si loin" ce lundi 17 mai à 20h, se connecter sur la 25 heure ici même : https://sallevirtuelle.25eheure.com/seance/8904

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.