LA DOUBLE PEINE

J’accuse Monsieur Macron d’être responsable des dérives, des violences et du saccage des acquis sociaux. Je l’accuse et ne souhaite qu’une chose: qu’il soit jugé par une cour de justice de la République. Tout est documenté. Il suffit juste d’ouvrir les yeux et les consciences.

LA DOUBLE PEINE:

Tout est documenté. La conquête du Pouvoir. La radicalisation des réformes et la volonté de casser la solidarité nationale en bradant tout. ADP, barrages, énergies, industrie, et maintenant l’épargne des Français que l’on veut faire fructifier par une entreprise financière hors sol qui n’obéit qu’aux seuls intérêts de sa rentabilité. On a vu ce que cela donnait en 2008. Tout est documenté. Je ne suis pas fou ni névrosé.

Paisiblement installé dans une douce convalescence, je ne risque rien sinon peut-être une balle perdue. Tout est documenté. Macron n’a jamais été légitime sur son programme MAIS UNIQUEMENT POUR ÉVITER LA PESTE BRUNE d’arriver à l’Élysée. C’était Ça sa mission. Et les gens les plus honnêtes y ont cru. Or de par sa politique et l’inconscience de ses parlementaires et gouvernement, Macron s’est pris au jeu pervers de la mauvaise foi éternelle en cette cinquième République.

Sincèrement vous croyez que De Gaulle aurait accepté de cohabiter avec un premier ministre issu de l’opposition? C’est dans cette séquence ubuesque qu’est né le PS=UMP de LePen. Le peuple français, appelé aux urnes n’avait plus qu’un choix. Voter contre au lieu de voter pour un programme.

La Résistance, le CNR et les conquêtes sociales de 36 sont en train d’être liquidés pour juste, mais juste l’intérêt d’une toute petite minorité de la population française. Ah ils n’aiment pas qu’on parle du peuple. Ça fait mouche à chaque fois. Peuple=Staline ou Lénine ou Castro etc. C’est pour cela qu’à l’instar du démographe E.Todd je parle de population. C’est elle aujourd’hui qui est menacée au nom d’intérêts privées et d’une poignée de prédateurs déjà fortunés qui manipulent tout et surtout la conscience fragile d’une population qu’on n’a cessé de diviser. Mais les sacrifices incroyables des grévistes. Leur abandon de salaires durant ces journées interminables devraient interroger le peu d’humanisme qui subsiste dans la conscience de mes amis macroniens. Les violences policières insupportables à l’égard de citoyens «lambdas» pour reprendre la doxa de Mme Salomé, devraient révulser les bribes d’esprits éclairés qui subsistent parmi les plus rétifs des insensibles.

Le Président Macron n’a pas été élu pour ça. Pour déconstruire les acquis sociaux et pour faire des cadeaux aux élites et aux plus riches de la population française. Je le dis sans haine, sans être névrosé. Il y a certes une constitution qui donne la légitimité des droits régaliens au Président Macron. Mais cette même constitution devrait donner le droit de mettre en doute la légitimité de ses actions et des moyens déployés pour arriver à les imposer. Il y a là une DOUBLE PEINE pour les Françaises et Français qui sont punis d’avoir choisi la voie de la raison. J’accuse Monsieur Macron d’être responsable des dérives, des violences et du saccage des acquis sociaux.

Je l’accuse et ne souhaite qu’une chose: qu’il soit jugé par une Cour de justice de la République. Tout est documenté. Il suffit juste d’ouvrir les yeux et les consciences.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.