45 ème parallèle, l'empire du milieu - 12 -

Grosso modo, nous nous trouvons à équidistance du pôle Nord et de l'équateur, à exactement et respectivement 4 985 km de l'un et 5017 km de l'autre. De quoi faire rougir les assidus et adeptes de la recherche du Yin et du Yang, non ?

Il parait que j'ai donc atteint mon point d'équilibre. Je savais que je me trouvais sur une sorte de "ground zéro", avec comme unique vue l'horizon légèrement courbé de l'océan, mais de là à penser que j'étais au centre du monde. Enfin, façon de parler, évidemment. Il se trouve que ce charmant, mais très désert, village, est transpercé par une ligne invisible. Mieux, cette ligne, ou parallèle, partagerait notre bonne planète en deux. Comme deux demies oranges exactement de la même taille. C'est un simple panneau, ou totem, planté sur la dune, qui indique le point névralgique. Lacanau-Océan se situe pile-poil sur la ligne du 45 ème parallèle, ce trait invisible joignant les points de la surface de la Terre dont la latitude est égale à 45° nord. Grosso modo, nous nous trouvons à équidistance du pôle Nord et de l'équateur, à exactement et respectivement 4 985 km de l'un et 5017 km de l'autre. De quoi faire rougir les assidus et adeptes de la recherche du Yin et du Yang, non ? Encore plus fort, ce 45 ème parallèle rejoint à quelques kilomètres de là, à Puynormand, le méridien de Greenwich, marquant l'origine des longitudes. Pour les profanes comme moi, le méridien de Greenwich est un premier méridien, où la longitude est définie comme égale à 0°. Ce n'est pas rien : il sert, par exemple, de référence pour le système de géolocalisation GPS, le système géodésique WGS 84, pour toutes les cartes marines de l'organisation hydrographique internationale depuis 1983 et, également, pour la navigation aérienne par l'organisation de l'aviation civile internationale. Une Bible cartographique quoi. Une ligne imaginaire sur laquelle se repèrent les marins et pilotes du monde entier. Avec le 180 ème méridien qui lui est directement opposé, il définit les hémisphères Est et Ouest. Pour eux, nous sommes ici : 45° 00′ 00″ N, 2° 12′ 05″ O. Chacun son charabia.

45-eme

Mais, au moins, en cette période de confinement, et en passant chaque jour devant le panneau, je voyage un peu. Si Macron décide de nous enfermer un mois de plus, je sens que je vais finir par aller y faire ma prière chaque jour. Un peu ma Mecque à moi, quoi. En continuant vers l'Est, donc, le parallèle passe légèrement au nord de Bordeaux à Saint-André-de-Cubzac, traverse le Massif central, franchit le Rhône au nord de Valence et les Alpes du nord sur la commune de Saint-Théoffrey au sud de Grenoble. Il traverse ensuite les Hautes-Alpes puis file vers le nord de l'Italie au niveau des Alpes cottiennes. Il est ensuite parallèle au Pô, passant juste au sud de Turin. Et quitte l'Italie en franchissant la mer Adriatique. A vous de consulter un planisphère pour poursuivre son orbite et périple.
N'étant pas particulièrement adepte des symboles et autres interprétations fumeuses, enfin pas encore, je me garde bien de sombrer dans toute réflexion métaphysique douteuse. Je me souviens juste des paroles d'un poète qui disait que « seuls les parallèles ne se rejoignent pas. » Un peu comme les montagnes, et nous, bande de malheureux confinés, en ce moment. Je laisse à d'autres le bad trip du symbole de ce « ruban magique. »

Ça tombe bien, comme nous nous trouvons, aussi, au pays du vin et que ce fameux 45 ème saute du Bordelais au Bourgogne, certains y voient le découpage céleste pour planter à ses abords les meilleurs ceps du monde. Le 45 ème serait donc  au vin ce que le méridien de Greenwich est aux marins. Olivier Bernard, propriétaire du Domaine de Chevalier, Grand Cru Classé de Graves à Pessac-Léognan, et président de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, en a même fait un livre : « La magie du 45e parallèle, latitude des grands vins »,  dans lequel il expose son avis sur le sujet. On y retrouve également le témoignage de 26 grands experts (vignerons, géographe, journaliste etc.). Que le raisin se développe mieux en climat tempéré, c'est pas un scoop. A ma connaissance, difficile de récolter un bon breuvage dans le désert du Sahara ou au pied des banquises. Mais, après la Route de la soie, pourquoi ne pas imaginer et même emprunter en sortant de cette période la Route des vins du monde. D'autant que dans la région, le marché tremble. En 2019, et en France, qui absorbe encore plus de la moitié du vin produit en Gironde, les ventes en grande distribution ont accusé une chute de 8 % en valeur, à 902 millions d'euros, et de 13 % en volume.

La filière subirait aussi le retournement du marché chinois – encore eux !- qui plombe aujourd'hui ses exportations. Les vins du Bordelais se font désormais tailler des croupières par ceux d'Australie ou du Chili, exemptés de taxes.

Je ne sais pas si le 45 ème parallèle passe par Wuhan, mais ce soir, pour ma part, je vais m'acheter un bon vin australien. Juste pour défier la loi de la gravité.

A demain, si Covid le veut bien.

 

Oxmo Puccino - Parallèle © Oxmo Puccino [Officiel]

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.