Crotone : vers la renaissance de la cité de Pythagore

 

 

 Pythagore

Pythagore  « Fondée il y a 2700 ans, Crotone a été capitale de la Magna Graecia. Elle a connu son apogée avec l'école de Pythagore, le médecin  Alciméone, auteur de l'adage :  un esprit sain dans un corps sain... C'est lui qui a pratiqué les premières dissections et placé l'esprit au niveau du cerveau quand tout le monde le croyait au niveau du cœur...  Vous connaissez le nom de Milon de Crotone, je suppose...?  Son école de lutteurs était fameuse, une vraie pépinière de champions olympiques... La ville au temps de sa splendeur comptait 500 000 habitants... » Me Silvano Cavarretta est intarissable quand il évoque le passé prestigieux de sa ville. Ce conseiller municipal délégué au tourisme est aussi un grand érudit et un spécialiste reconnu de la « Magna Graecia » qu'il aime faire redécouvrir, non pas sur l'air de la nostalgie, mais avec une touche contemporaine. « Comparée à d'autres civilisations du passé qui n'ont  plus de pertinence avec le monde contemporain, la Magna Graecia est encore présente... Avec elle, vous retrouvez les racines du monde moderne », assure-t-il.

Aujourd'hui, plus prosaïquement, avec l'aide de l'Union européenne et du Feder (Fonds européen de développement régional), la Chambre de Commerce de Crotone, la municipalité et la Région de Calabre mènent, en étroite coopération, des actions en faveur d'un développement économique durable intégré  et de  la création d'emplois, tout aussi  durables, dans le domaine du tourisme. 

 

Position de Crotone sur la carte d'Italie

 

 

Une grande destination touristique en devenir
À l'occasion de l'Éductour (du 1er au 4 octobre 2009) organisé par la Chambre de Commerce de Crotone avec l'aide de la Chambre de Commerce Italienne pour la France (Marseille), les opérateurs de voyage ont découvert à travers des visites guidées les plus beaux endroits de Crotone et des localités environnantes. Ils ont pu faire une estimation de l'offre calabraise en termes d'hébergements hôteliers, d'équipements de loisirs, sites culturels, archéologiques et de gastronomie locale, en y mettant quelques bémols. Mais il est incontestable que Crotone reste une grande destination en devenir. C'est un travail considérable qui est mené actuellement par la Chambre de Commerce et ses partenaires pour hisser son territoire au rang des grandes destinations touristiques internationales. L'aide du Feder (Fond européen de développement régional) devrait en accélérer le développement et faire levier pour les investissements privés.  Il en faudra pour que les infrastructures hôtelières soient à la hauteur de l'image qualitativement très élevée d'un territoire qualifié pour accueillir les flux touristiques. Avec des prix inférieurs de 40% à ceux pratiqués ailleurs en Italie, les touristes avisés font déjà la bonne affaire.

 

 la délégation française

de bas en haut - de gauche à droite
La délégation française pose avec Me Cavarretta :  
Olivia Point Cantereau (Richou Voyages)
Maya Dheherabehere (Comptoir des Voyages)
Gérard Tur (Econonostrum) - Pascal Laborie (Verdie)
Morgane Rocher (Terre de Rêves) - Me Silvano Cavarretta -
Danilo Faggioni (CCI italienne) - Kamel Maoudj (Midi-Libre)
Philippe Leger (Ambitions Sud international) prend la photo !

Un patrimoine exceptionnel
Située au bout de la botte italienne, dans le Bruttium  des Anciens (l'actuelle Calabre à quelque chose près), sur la côte occidentale du golfe de Tarente et établie sur un promontoire qui s'avance dans la mer Ionienne, Crotone est aujourd'hui une ville moderne de 173 000 habitants possédant des bases productives, agricoles et industrielles. Son port, très actif, abrite une flottille de pêche bien équipée. La plaisance bénéficie de tous les services, Crotone constituant le seul véritable point d'abordage de toute la côte ionienne. Son aéroport est actuellement en transformation avec l'aide de l'Union européenne afin d'accueillir des avions de grande capacité. On pourra venir du monde entier sans faire escale à Rome.

 Crotone : un port de pêche actif

  Un port de pêche acti

 

Un port de plaisance bien équipé

Un port de plaisance bien équipé 

 

 Avec un climat tempéré qui permet de profiter de période plus large que la saison estivale, il est très agréable de flâner dans Crotone, de partir à sa découverte et celle de son territoire qui dispose d'un remarquable patrimoine naturel mis en valeur avec la Réserve Naturelle Marine  « Capo Rizzuto », le Parc National de la Calabre, et la Zone Géologique Vrica et Stuni, d'importance mondiale. 

Son patrimoine historico-artistique est aussi bien fourni : via Risorgimento, le musée archéologique expose de riches collections de pierres préhistoriques, des statuettes votives en terre cuite et des céramiques provenant de Crotone, de Capo Colonna, de Ciro et de Caulonia. Les objets découverts sur les aires sacrées du territoire de Crotone sont exposés au 1er étage : objets en fer, armes, instruments, terres cuites de Santa Anna, ainsi que les objets sacrés du sanctuaire de la déesse Héra Lacinia (de Capo Colonna), offrandes en or, argent et bronze découverts dans son temple.

  

casque soldat grec antiquité

Casque de combattant

  

 monnaies

  Musée archéologique de Crotone 

 

 

Une collection très riche

au musée 

 

 Une visite s'impose au Parc Archéologique de la Capo Colonna, du nom d'une colonne, la seule qu'on est retrouvée à ce jour du temple grec d'Hera Lacina. Parmi les objets religieux du 8e au 5e siècle avant JC retrouvés, le célèbre diadème en or de la déesse (exposé à Rome)

Que de châteaux à visiter ! … le Château de Crotone en premier lieu, le Château de Santa Severina, le Château Aragonais Le Castella... Ils constituent le fondement d'une authentique vocation touristique allant-au delà de la pure offre balnéaire, sachant que Crotone dispose de longues plages publiques de sable fin. C'est aussi un paradis de la plongée sous-marine, avec palmes ou en bathyscaphe.

 

 

 

Colonne du temple

Colonne du temple grec d'Hera Lacina 

 

 

 

 

Produits et saveurs de Crotone
La gastronomie locale est savoureuse, typique de la cuisine méditerranéenne, valorisée par l'huile d'olive vierge extra des zones colinéaires et par les vins fameux, déjà prisés dans l'antiquité, comme le Ciro et le Melissa. Auxquels il faut ajouter le Sant'Anna di Isola di Capo Rizzuto, plus récent. Une bonne table à Crotone : La Sosta, « specilità marinare ». Son chef, Marcello,  ne jure que par les produits locaux, d'une qualité exceptionnelle à vrai dire, et cela vaut autant pour les légumes, les fruits, les ressources de la mer, les fromages (celui de chèvre, le Pecorino Crotonese est très apprécié des gourmets tout comme la Ricotia Affumicata)...  Prenons garde d'oublier les délices de Bacchus ! Les vignes séculaires des terres  du Ciro sont les héritières des vignes de Krimisa, l'ancien vin grec et l'ancêtre des vins italiens. À Ciro Marina, une visite au musée totalement dédié à l'artisanat viti-vinicole s'impose... On vous fera visiter les chais et on vous proposera sans doute une dégustation.

 Le Chef et propriétaire Marcello 

Marcello 

 exige les produits et saveurs de Crotone 

 

  

Prodotti e Sapori de Crotonesi 

 fruits et légumes de Crotone

 

 plat typique de Crotone

Une cuisine fidèle aux traditions de la Grèce Antique 

 

 Les habitants sont restés fidèles aux traditions de la Magna Graecia et sur cette côte ionienne les paysages de vignes et d'oliviers vivent en parfaite harmonie avec les pierres antiques, au milieu des odeurs de transhumance, où se mélangent les saveurs, le blé et les troupeaux, le pain et le fromage, les goûts de montagne et ceux de la mer.

Ces deux dernières années, d'importants projets dans le domaine de l'agroalimentaire ont été mis en place, et ont abouti à l'institution de la Marque de Qualité de la Restauration Typique de Crotone « Prodotti e Sapori de Crotonesi » (Produits et Saveurs de Crotone). 

Le même effort a été fait pour la promotion de la marque de qualité des hôtels, des restaurants et dans le secteur de l'agritourisme (concerne les activités touristiques pratiquées sur une exploitation agricole en activité), ainsi que des établissements balnéaires.

 

 

  musée viti-vinicole

   

Une visite au musée vini-viticole de Ciro Marina s'impose

 

 

 exposition

 

 Les célébrités de Crotone

  Gerardo Sacco

Gérardo Sacco  Avec l'artisan bijoutier Gerardo Sacco, Crotone compte parmi ses habitants un grand artiste au rayonnement international. Une cinquantaine de boutiques franchisées en Italie, d'autres dans le monde, à New York notamment, ou en cours comme à Shanghai. Ses créations sont appréciés de maisons prestigieuses comme Van Cleef et Tiffany... ou des musées du Vatican qui exposent sept de ses œuvres. Gerardo Sacco tient aussi une boutique à Crotone et c'est en toute simplicité qu'il vous accueille.  

Autres personnages célèbres de Crotone : Miss Italia 2009, Maria Perrusi qui, avec son 1m82 et ses 18 ans représentait la région calabraise. Deux monstres sacrés du football mondial sont aussi originaires de la cité de Pythagore : Rino Gatuso de l'équipe du Milan AC  et Vicenzo Iaquinta de la Juventus de Turin. Tous les deux ont été champions du Monde 2006 avec la Squadra Azzura, celle qui a battu l'équipe  de France et l'ami Zizou au célèbre coup de boule.

Comme toutes les villes du Sud de l'Italie, Crotone connaît une ferveur religieuse qui dure depuis plus de 2000 ans, ses habitants l'ont reporté sur Marie à laquelle ils rendent un culte. La procession du mois de mai est véritablement impressionnante, nous dit-on. Le spectacle est grandiose. La statue est acheminée d'abord par la mer ; on la débarque et une longue procession l'accompagne. Ici, Marie, c'est aussi un personnage célèbre. Une véritable idole.

Le miracle d'Apollon
De notre séjour, agrémenté de nombreuses découvertes, nous retenons particulièrement la soirée du 2 octobre consacrée à la Grande Grèce dans la cour du château Charles V. Me Silvano Caverretta en était le maître de cérémonie. Alors que toute la ville était sous l'averse, la pluie cessa soudainement lorsque des jeunes filles habillées comme des Grecques de l'Antiquité entrèrent en scène pour danser. Elle cessa uniquement sur le château tandis qu'elle perdurait aux alentours ! Ce fut un ravissement de voir « La danse de la vie », « La danse d'Apollon », « la danse de Pythagore » au milieu de chants puissants et majestueux, de coupelles de lumière, d'ombres et de flambeaux, les jeunes filles gracieuses se faisant tour à tour danseuses et officiantes de cérémonies mystérieuses et sacrées. Tenons-nous là les prémices d'un grand festival ?

 

 

 danse

Officiantes de cérémonies mystérieuses et sacrées 

  

 

danseuses assises 

 

 

Toutes les saisons sont bonnes
Sur toute l'étendue du territoire de Crotone, la cuisine est savoureuse. Et si vous envisagez des vacances actives, sachez que vous pourrez aller à la pêche, faire du cheval, du bateau, de la planche à voile et du kite-surf à proximité. À moins que vous ne préfériez faire du ski dans des localités pas très éloignées, à Camigliatello ou Lorica ou pratiquer le bob à Villaggio Palumabo. Ici, le tourisme se pratique en toutes saisons. Qu'on se le dise ! Philippe LEGER

 

 vue du château de Crotone

Vu du château de Crotone

 

 

 

 

 olivia point

Voyagiste scrutant le paysage

 

 

château

 Vue du Château 

église à Crotone

Église à Crotone  

Les promesses de la BTK 2009
Le 2 octobre 2009, dans les salles du château forteresse Charles V de Crotone, se tenait la BTK 2009 (Bourse du Tourisme Krotoniatide) avec plus de 20 agents de voyage ou tour-opérateurs, français, italiens et ukrainiens. L'évènement était couvert par la presse italienne de la région ainsi que des journalistes influents de publications spécialisées venus de toute l'Europe.

 

 

BTK 2009 / Rencontre avec les voyagistes et tours-opérateurs

BTK

 

 

 

 

Organisateurs BTK 2009

Les intervenants de la BTK 2009 

 

Les acteurs locaux du tourisme ont pu tisser ou réactiver avec les opérateurs européens des relations d'affaires. « Le but de la BTK 2009 est de faire connaître aux opérateurs ce que Crotone peut offrir en termes d'hébergement, de sites culturels, archéologiques, d'artisanat local, de produits alimentaires et de vins d'excellence », pour reprendre les propos tenus par Gianluca Bruno, vice président de la province de Crotone, responsable du tourisme, lors de l'inauguration. À ces côtés, on reconnaissait Me Silvano Cavarretta, Fish Francis, délégué du conseil municipal pour le tourisme, le conseiller municipal Salvatore Foti, Luigi Falzetti de la Chambre de Commerce et du Tourisme, ainsi que Danilo Faggioni, délégué de la Chambre de commerce Italienne de Marseille.

À l'issue de la BTK 2009, le président de la Chambre de Commerce, Fortunato Roberto Salerno, faisant référence à la convention conclue par la Chambre de Crotone avec celle de Marseille, a redit en substance à la délégation française conduite par Danilo Faggioni « son espoir suscité par la collaboration ouverte ces derniers mois avec la Chambre de Marseille et d'autres pays méditerranéens...  Il s'agit de faire prendre racine à ce qui a été semé par la BTK... et de persévérer dans l'action jusqu'au temps de la moisson...» Marseille est aussi une grande ville italienne, et nul doute que beaucoup de nos concitoyens originaires du Sud de l'Italie (tous les autres aussi sont les bienvenus !) auront hâte de (re)découvrir Crotone et la magnifique région calabraise comme le font déjà les touristes américains et allemands.

 

 président Salerno

 Le président Fortunato Roberto Salerno présente au public son équipe lors de l'inauguration de la Chambre de Commerce de Crotone.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.