Capitale européenne de la culture : Istanbul avant Marseille !

Istanbul
Istanbul (photo : médiathèque de la Commission européenne)

 Istanbul a été choisie comme capitale européenne de la culture en 2010, avec Essen (Allemagne) et Pecs (Hongrie).
Le président du jury de la sélection, Sir Jeremy Isaacs, a loué la qualité du dossier istanbouliot : "la candidature d'Istanbul était ouverte, tournée vers l'avenir et inventive".
Le dossier a mis en avant les relations culturelles qu'Istanbul, l'ancienne Constantinople, aujourd'hui la plus grande ville de Turquie (12 millions d'habitants !), entretient avec  l'Europe depuis des siècles, voire des millénaires (sous le nom de Byzance). 
Les trois villes sélectionnées par le jury vont organiser concerts, expositions et autres manifestations culturelles.
Comme Kosice (Slovaquie), Marseille devra patienter jusqu'en 2013, année "capitale" où elle pourra affirmer ses prétentions de "phare culturel" de l'Euro-Méditerranée.
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, espère "qu'Istanbul accueillera 10 millions de touristes en 2010..." Soit un peu moins de la moitié de ce que la Turquie dans sa totalité a attiré en 2009 (21 millions).
Aujourd'hui, comme d'autres grandes ville de Turquie, Istanbul explose littéralement sous les projets de toutes sortes qui contribuent tous à hisser cette métropole au rang d'eurocité, une des plus importantes du territoire européen.
Il est vrai qu'Istanbul dépasse aussi par la taille de sa population une vingtaine de pays de l'Union européenne ! Par son effervescence et le dynamisme de son économie, par sa créativité, elle reflète le génie que les Turcs mettent au service d'une prospérité commune.

 

Plus d'infos : http://europa.eu/rap CTid/pressReleasesAction.do?reference=IP/06/489&format=PDF&aged=1&language=FR&guiLanguage=en.
(
pdf)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.