Philippe Wannesson
Blogueur et militant
Abonné·e de Mediapart

259 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 mai 2012

CALAIS : BILLET DE CAMPAGNE, 2 MAI 2012

Philippe Wannesson
Blogueur et militant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Théoriquement, les contrôles aux frontières ne devraient concerner que le franchissement de celles-ci, et les institutions spécialisées (police aux frontières, douanes). Dans les faits, le contrôle de la frontière avec le Royaume-uni a fini par envahir l'espace et la vie quotidienne d'une manière complètement disproportionnée.

Des aires d'autoroute sont fermées simplement parce que des exilés pourraient monter dans des camions allant en Angleterre. Les ports sont entourés de clôtures et coupés des villes – les commerces, bars et restaurants de Calais en subissent les conséquences économiques.

Les contrôles policiers se multiplient dans les gares et dans les trains, et comme il s'agit de trouver des sans-papiers, ils se font au faciès – et tant pis si vous avez l'air étranger.

À Calais toujours, on ne compte plus les « dents creuses » qui remplacent un bâtiment détruit parce qu'il était squatté par des exilés. La police et la préfecture font régulièrement pression sur les propriétaires pour pouvoir pénétrer sur les lieux de vie des migrants et les expulser – on l'a vu récemment avec la mairie de Norrent-Fontes, un village du Pas-de-Calais. Particuliers et institutions sont sommés de se mettre au service du contrôle des frontières.

Assez régulièrement, des habitants sont arrêtés, parfois à grand fracas, parce qu'ils ont aidé des migrants – histoire d'entretenir la peur.

Les dégâts collatéraux de la guerre aux migrants sont donc importants pour la population. Quant aux exilés eux-mêmes, ils en payent le prix fort : ils sont plus de cent à être morts à la frontière franco-britannique depuis la fermeture de Sangatte.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai