Jungletour: à vélo pour créer du lien

 Pour la deuxième année, un tour à vélo militant a relié différents lieux où se trouvent les exilés "en partance vers l'Angleterre" - la question étant bien plus complexe, et la destination de chacun dépendant surtout des conditions d'accueil sur le parcours.

 

Pour la deuxième année, un tour à vélo militant a relié différents lieux où se trouvent les exilés "en partance vers l'Angleterre" - la question étant bien plus complexe, et la destination de chacun dépendant surtout des conditions d'accueil sur le parcours.

 

La première année, le Jungletour est resté dans le Nord - Pas-de-Calais. Pour sa seconde édition, il est allé également en Belgique. La situation y est en effet très proche, les accords franco - britanniques de contrôle de la frontière (le Royaume-uni ne faisant pas partie de l'espace Schengen) tendant à s'élargir au territoire belge.

 

Si la visibilité du phénomène est moindre en Belgique, on trouve des traces du passage des exilés à Zeebruges et près des aires de repos des autoroutes menant aux ports du littoral, tandis qu'il y avait environ 300 exilés à Ostende lors du passage du Jungletour, début juillet 2011, donc plus qu'à Calais à la même période. Les communiqués de la police belge comme les témoignages des associations et des exilés nous montrent une situation semblable : hacèlement policier à Ostende, contrôles policiciers dans les trains, les gares et les aires d'autoroute menant au littoral.

 

Caractéristiques communes avec la France, le traitement des demandeurs d'asile, avec la pénurie organisée par l'État des moyens d'hébergement, et le traitement des mineurs, dont la prise en charge à Bruxelles comme à Paris est sans cesse repoussée dans le temps et limitée autant que possible à un hébergement précaire sans mise en place de mesures de protection.

 

Pour en savoir plus :

- sur l'organisation du jungletour, le site http://www.jungletour.sitew.com/

- sur le déroulement des Jungletours 2010 et 2011http://jungletour.over-blog.com/

- de nombreux témoignages sur l'audioblog http://audioblog.arteradio.com/echodesjungles

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.