Madame Loïse LAKOREDINE, une des premières Hôtesses de l’Air Kanak achève sa carrière

Loïse LAKOREDINE 1/3 Loïse LAKOREDINE 1/3

Loïse Lakoredine, ma Sœur de Lutte pour la Terre soufferte de nos Ancêtres sur les 7 mers et les 3 océans « français » vainqueurs de la peur aux ferrailles des batailles anti-coloniales, rentre dans la grande famille de l’aéronautique commerciale, ici française, en 1989, à la faveur des Accords de Matignon (1988) qui disposèrent que la donne en matière d’embauche dans le secteur des Personnels Navigants Commerciaux (PNC) à l’époque, soit significativement équitable afin de garantir des emplois aux jeunes Kanak jusqu’à lors notoirement discriminés.

Elle choisit de quitter la Compagnie par un dernier vol vers les Amériques le jour du referendum « d’autodétermination » à la française le 4 octobre 2020 !!!

Bon retour chez toi a Nengone ! (Maré !)

Où la brise de mer, parfumée de Santal, a le goût du miel qui colle à la Liberté...

Soley’ !

Guyanaisement,

Ci oreon !

Pyèr.

Loïse LAKOREDINE CDG-HOUSTON-CDG Loïse LAKOREDINE CDG-HOUSTON-CDG

2/3 2/3

3/3 3/3

Loïse LAKOREDINE Loïse LAKOREDINE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.