Guyane. Vertement récusé, un général de brigade de la gendarmerie perd son sang froid

La gendarmerie est en poste aux abords d’une manifestation de lycéens. Lorsqu’un officier général de brigade (deux étoiles) de la 5ème puissance militaire mondiale perd son sang froid face au président de l’association Tròp Violans, Olivier Goudet, au moment où il demande au militaire quel est son bilan... Sa nou kaplé oun Papa-Vatlavé atè Lagwiyann. « Moteur !... » (bondamanjak.com)

© bondamanjak
Olivier GOUDET et le général de brigade de Gendarmerie Valentini. 05.11.2018.Remire-Montjoly. Guyane. Olivier GOUDET et le général de brigade de Gendarmerie Valentini. 05.11.2018.Remire-Montjoly. Guyane.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.