POÈME. "KAOHA !" (Un Oracle sur les eaux).

KAOHA !"Ecoutes battre en ton cœur le feu nourrissant de nos victoires ! Tu y puiseras le courage des mots là oû nous frapperons les esprits !Et prends la déportée des eaux que nous t'offrons là pour combattre en nos domaines !La mer des Caraïbes connût sépulture des siens dès les premiers temps, et l'Atlantique-Nord sema jardin de tourment pour l'éternité !Tu quittes ceux qui survécurent là-bas pour venir à nous, tous aussi triomphants du trépas que connurent nos pères rangés en tourbe au sein meuble de nos terres Ma'ohi !L’ultime sérénité de nos âmes ne reposera qu’une fois ouvertes les eaux et la porte de Havaïki !""KAOHA NUI !" ("Salut !")

Drapeau du Henua Enana (Iles Marquises). Drapeau du Henua Enana (Iles Marquises).


KAOHA !


"Ecoutes battre en ton cœur le feu nourrissant de nos victoires !

 Tu y puiseras le courage des mots là oû nous frapperons les esprits !

Et prends la déportée des eaux que nous t'offrons là pour combattre en nos domaines !


La mer des Caraïbes connût sépulture des siens dès les premiers temps, et l'Atlantique-Nord sema jardin de tourment pour l'éternité !

Tu quittes ceux qui survécurent là-bas pour venir à nous, tous aussi triomphants du trépas que connurent nos pères rangés en tourbe au sein meuble de nos terres Ma'ohi !

L’ultime sérénité de nos âmes ne reposera qu’une fois ouvertes les eaux et la porte de Havaïki !"


"KAOHA NUI !" ("Salut !")

(Paroles d'un Oracle sur les eaux, extraites d'IRACOUBO, l'épicentre des eaux, 2014)  
Pierre Carpentier

En Illustration ; le drapeau du Henua Enana, traduit par "La terre de l'homme" (plus communément appelée Îles Marquises).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.