Réconcilier les enfants avec l'écriture

Eveline Charmeux, agrégée de grammaire classique, ancienne formatrice d'IUFM et enseignante-chercheur à l'INRP, publie un nouveau livre passionnant pour les enseignants, pour les parents, pour tous les éducateurs: "Réconcilier les enfants avec l'écriture. Entrer dans l'écrit. ESF. Avril 2016 Ce livre est présenté par Philippe Meirieu

Extrait de la présentation du livre d’Eveline Charmeux par Philippe Meirieu

« Qui n’est pas inquiet face à l’écriture ? Même les meilleurs élèves la considèrent souvent comme une corvée et les élèves en difficulté comme une épreuve, voire une source de souffrance. Face à cela, l’injonction « Ecris, et tu finiras bien par y arriver ! » est impuissante, l’exigence a priori sur la forme et l’orthographe, fréquemment paralysante, et la bienveillance lénifiante guère motivante…

C’est pourquoi Eveline Charmeux, qui fit de très nombreuses recherches sur cette question, nous propose bien autre chose : en parlant des deux sens du verbe «écrire » - l’activité de production de texte et l’acte graphique lui-même – elle met en scène de manière concrète ce qu’est, pour un élève, « entrer dans l’écrit ». Elle construit ainsi une « pédagogie des situations d’écriture » qui permet à l’enfant de s’engager et de comprendre ce qu’il fait, qui lui permet aussi de progresser sans cesse vers des écrits de plus en plus soignés et rigoureux. (….) »

Je profite de cette information pour souligner l’importance de la production d’écrit pour l’apprentissage de la lecture. A la suite des débats précédents sur ce blog et sur celui d’Eveline Charmeux, j’ajoute :

« Que peuvent penser de l’école les enfants qui se sont régalés à utiliser la technique de la dictée à la maîtresse pour écrire des phrases porteuses de sens avant d’entrer au CP, et à qui  l’on impose « pa pa pi pi po po » comme s’ils n’avaient jamais rencontré de l’écrit dans leur vie antérieure ? Les plus vifs pensent « mais c’est complètement nul voire c… » en sachant qu’il vaut mieux ne pas le dire tout haut, les autres sont perdus »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.