Moscou. Le mot « Liberté » interdit.

Elle se fait arrêter pour avoir écrit sur son masque le mot « Liberté » (Свобода). Depuis une semaine les arrestations de jeunes russes, qui brandissent le mot liberté », se succèdent. Ils exigent la libération du journaliste Ilya AZAR.

Liberté, j'écris ton nom. © Sotavision

J'écris ton nom Liberté, et je me fais arrêter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.