Russie, la journaliste Prokopyeva, condamnée à une forte amende.

Le tribunal militaire tribunal de Pskov a déclaré la journaliste Svetlana Prokopyeva coupable de justification du terrorisme, rapporte la correspondante de Novaya Gazeta.

Svetlana Prokopyeva © Georgy Markov pour Novaya Gazeta Svetlana Prokopyeva © Georgy Markov pour Novaya Gazeta
Svetlana Prokopyeva a été condamnée à une amende de 500 000 roubles (6 250 euros). Le tribunal a ordonné la saisie de l’ordinateur portable de la journaliste au profit de l’État. Le dictaphone confisqué lors de la perquisition lui sera restitué. Il ne lui a pas été interdit de se livrer à des activités journalistiques.

La journaliste a déclaré qu’elle comptait sur un acquittement. Elle prévoit de faire appel de cette condamnation.

Svetlana Prokopieva a été accusée de justification du terrorisme après sa déclaration sur les ondes d’Écho de Moscou à Pskov au sujet de l’attentat terroriste commis par Mikhaïl Zhlobitsky, âgé de17 ans, à Arkhangelsk, La journaliste avait déclaré que l’État avait lui-même élevé une génération de citoyens qui se soulève contre lui. L’accusation avait requis six ans de prison ferme.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.