Encore des arrestations à caratère politique en Russie.

Moscou, après les 1018 arrestations d’hier, la répression se poursuit en Russie.

Arrestation d'u pique-nique pacifique d'opposants. © Denis Strajkine

Des policiers « antiémeutes » ont arrêté, dans un parc près du monument à Tvardovsky à Moscou, 17 participants à un pique-nique organisés pour discuter politique, de la réforme des retraites et du sort des personnes arrêtées la veille lors de la journée de protestation nationale.

Les policiers n’ont présenté aucune raison légale autorisant cette arrestation.

Selon la loi régissant les réunions sur la place publique, tout rassemblement de plus d’une personne est interdit sans autorisation préalable. Cette loi ne concerne que les opposants à Poutine, bien entendu.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.