La mort du Parmesan en Russie

La mort du Parmesan en Russie © Elisa Espouy
Afin de protester contre la destruction en Russie des centaines de tonnes de produits alimentaires importés de pays soumis à embargo, le musicien Zaza Zaalishvili chante des vers du poète russe Orlushi.

L’interdiction d’ importations étrangères d’aliments a entraîné des augmentation de prix pouvant aller jusqu’à100%. Cette situation est particulièrement difficile pour les retraités dont la pension minimale est de sept mille roubles, soit 100 euros par mois. Alors que le pouvoir a ordonné la destruction de centaines de de tonnes d’aliments frais, les personnes âgées fouillent les poubelles de supermarchés pour se nourrir. L’embargo sur l’importation de médicaments et de matériel médical étrangèrs aggrave la dégradation de la santé publique.

Poutine est un homme qui hait son peuple.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.