Pierre HAFFNER
Blogueur russe.
Abonné·e de Mediapart

735 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 août 2018

Mamans russes contre FSB

Une marche de mères russes se déroulera le 15 août à Moscou. Ses participants entendent protester contre les manigances du FSB qui ont conduit en prison des jeunes gens. Elles veulent obtenir leur libération, en particulier celle de Anna Pavlikovov et Maria Doubovik âgées de 18 ans et 19 ans.

Pierre HAFFNER
Blogueur russe.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Deux mères russes témoignent © Grani.ru

Des jeunes gens se réunissaient dans un Mac Donald pour parler de la vie qu’ils voulaient rendre plus belle. Ils ont été abordés par un inconnu qui leur a proposé de créer une association. Il leur a suggéré l’appellation « Nouvelle grandeur ». Il a lui-même rédigé les statuts et trouvé un local équipé. Il payait le bail du local et présidait les réunions du groupe. Il s’agissait d’un piège du FSB. L’homme s’appelle Alexandre Konstantinov alias « Rouslan Д ». C’est un agent du FSB.

Maria Doubovik 19 ans, Anna Pavlikovov 18 ans, © Grani.ru

Soudain, Rouslan D a disparu et la dizaine de jeunes a été arrêtée. Ils sont passibles de de 6 à 10 ans de prison pour participation à une organisation extrémiste. Deux témoins à charge sont apparus. Il s’agit de Maxime Rastorgouev, capitaine de la police, et Roustam Kachapov, ingénieur militaire. Ce dernier a apporté lui même lors d’une réunion l’arme et les cartouches découvertes par la police. L’accusation se fonde aussi sur les aveux extorqués sous la torture à l’un des accusés, Kostylenkov qui a été roué de coups dans sa cellule par deux policiers.

Il n’y a rien dans le dossier excepté le témoignage de trois hommes, tous agents des services secrets russes qui ont disparu, et les aveux d’un accusé torturé. Malgré ses graves problèmes de santé, l’une des accusées, Anna Pavlikovov, est maintenue en prison.

Le Kremlin a peur de la jeunesse russe. Elle n’a pas été socialisée sous l’ère soviétique. Il tente de lui inculquer des comportements passifs, caractéristiques de l’ancienne génération. Le FSB désire la « rétro-socialiser » et lui lui faire oublier l’intermède démocratique des années 80 et 90 selon une méthode éprouvée : la terreur

Pour cela, il met à profit deux caractéristiques  de la jeunesse : son enthousiasme et son inexpérience. Il retourne celles-ci comme une arme contre elle. Les mères russes veulent protéger leurs enfants candides des manigances du FSB. Elles manifesteront le 15 août dans les rues de Moscou.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
L’« année zéro » de la diplomatie allemande
La Russie vient de donner une rude leçon de géopolitique à l’Allemagne en lui rappelant sa vulnérabilité militaire et économique. Pour la diplomatie allemande, qui a misé sur la carte russe pendant vingt ans, l’humiliation est profonde, et le constat brutal. Premier volet de notre série sur « l’adieu au pacifisme » outre-Rhin.
par Thomas Schnee
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat