Boris Stomakhine, prisonnier politique russe.

Le journaliste Boris Stomakhine a passé 12 ans en prison dans le Goulag de Poutine. Il a séjourné dans les camps et prisons de « type fermé », les plus terribles qui existent en Russie. Sitôt libéré, Boris Stomakhine s’est réfugié en Ukraine.

Boris Stomakhine © Pierre HAFFNER

Boris Stomakhine a été emprisonné pour avoir exprimé ses positions sur internet contre les guerres en Tchétchénie et en Ukraine. Les 12 années de prison à régime sévère aux quelles il a été condamné ont gravement aggravé sa santé. Le prisonnier politique souffrait déjà d’une fracture du bassin et de la jambe. Les mauvais traitements, ses séjours au mitard, ses multiples grèves de la faim en prison l’ont miné.

Comme beaucoup d’antifascistes russes, kazakhs, tchétchènes, tatars de Crimée, biélorusses, dès qu’il a été libéré, Boris Stomakhine s’est réfugié à Kiev pour éviter une nouvelle arrestation en Russie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.