Les agents orthodoxes biarrots de Poutine.

L’église orthodoxe de Biarritz est une base des agents russes en France. L’un d’eux est intervenu sur la voie publique, rue de Russie à Biarritz, pour troubler une manifestation pacifique déclarée par l’association « Liberté – Svoboda ». Il a menacé et insulté un opposant politique russe, achevant ainsi ici le sale boulot commencé en Russie.

Vigile orthodoxe et agent de Poutine. © Pierre HAFFNER

La rue de Russie à Biarritz n’est pas la rue de l’orthodoxie ni celle de Poutine. Et la France n’est pas encore la Russie de Poutine. Les agents de Poutine n’ont pas à faire la loi et à nous menacer dans nos rues en France, même sous couvert d’orthodoxie. 

Un curieux paroissien orthodoxe biarrot.

Sa corpulence, son allure et son comportement laissent supposer qu'il est paramilitaire ou militaire de réserve. Il ne ressemble pas à un théologien ni à un bigot, mais à un boxeur. Il s’avance et recherche le contact comme un homme certain d’avoir la suprématie en cas rixe. Il parle russe avec l’accent du Donbass. Ses manières effrontées me rappellent les « Titouchkes » en Ukraine. Il parle correctement le français, mais avec un accent russe spécifique aux personnes qui ont étudié une langue étrangère dans leur pays. Son assurance donne à penser qu’il a subi une formation spécifique à sa fonction. Quelle est-elle en réalité ?

Ce lundi 18 mai, il est sorti du temple chrétien orthodoxe biarrot pour proférer des menaces envers nous alors que de la manière la plus pacifique et républicaine nous exercions notre liberté d’expression sur le trottoir opposé avec un piquet déclaré en préfecture. 

Poutine veut gagner la guerre hybride qu’il a engagée contre l’Occident. Sur le front religieux, il a remporté des victoires. La plus éclatante est le rattachement à Moscou de l’église de la rue Daru et l’institut Saint-Serge à Paris. Nous apercevons des vigiles du FSB russe garder les églises orthodoxes du patriarcat de Moscou. Mais, la courageuse Biarritz résiste-t-elle encore.

 Dès lors, une question est posée au conseil paroissial de Biarritz : soutient-il le comportement de son vigile que nous jugeons pour notre part anti-chrétien ? Est-il missionné pour intervenir sur l’espace public dans des affaires profanes ?

Riposte populaire contre les agents de Poutine à Biarritz ! (date à définir)

(Prière aux renseignements généraux de visionner cette vidéo)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.