L’opposant russe, Navalny, a été arrêté.

La police russe a arrêté ce matin Alexey Navalny. L’opposant politique avait appelé à manifester samedi prochain devant la Mairie de Moscou pour protester contre le rejet de candidatures aux élections de la Douma municipale.

Navalny au commissariat © Alexey Navalny
Samedi dernier, Alexey Navalny avait participé à un rassemblement contre le rejet des candidatures indépendantes aux élections municipales à la Douma de Moscou. Plus de 22.000 personnes avaient assisté à cette manifestation. Depuis 2012, on n’avait pas vu cela à Moscou. D’autres candidats bannis par la commission électorale, Ilya Yashin, Lioubov Sobol étaient intervenus également à la tribune. Depuis plusieurs jours des meetings non autorisés se déroulent sur la place Trubnaya. La passivité des forces de l’ordre et la foule réunie ce dernier samedi ont suscité une inquiétude de la part de nationalistes qui constatent un affaiblissement du régime et son renversement possible par les libéraux et des pro-occidentaux représentés par Alexey Navalny, selon eux.

Gennady Gudkov © Ruport Moscou
Lors de son discours de samedi dernier, Alexey Navalny a appelé à une action devant la mairie de Moscou pour le 27 juillet. Cet appel a suscité des réactions diverses, dont celle de Gennady Gudkov, colonel du FSB de réserve. Ce dernier a appelé la jeunesse à renverser le régime s’il lui interdit d’accéder démocratiquement à la vie politique.

Maxime Kalachnikov © ROY-TV
Les nationalistes, partisans du « Monde russe » sont également entrés en scène, laissant entendre que l’absence de réaction du Kremlin signifierait son incapacité à défendre la Russie face à l’Occident. Par des déclarations non voilées, ils ont appelé l’armée à intervenir pour barrer la route à Navalny. Ils affirment, mieux vaut Poutine que Navalny.

Pris dans ce dilemme, Poutine a réagi en faisant arrêter Navalny ce matin. Lorsque l’opposant politique est sorti en short pour acheter des fleurs pour son épouse. La police l’attendait au pied de l’immeuble et l’a arrêté. De toute évidence, cette arrestation est préventive. Elle est destinée à l’empêcher de participer à la manifestation de samedi prochain.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.