Bataille navale en mer d’Azov.

Après l’annexion de la Crimée, Poutine s’est approprié la mer d’Azov en bloquant avec sa marine le détroit de Kertch. Aujourd’hui, La Russie a capturé trois navires ukrainiens qui tentaient de pénétrer en mer d’Azov.

Pont de Kertch bloqué © Bégémot Pont de Kertch bloqué © Bégémot
Le pont de Kertch, mis en service en mai 2018, entrave la liberté de navigation. Sa hauteur de 31 mètres limite le tonnage des navires qui font cap sur les ports ukrainiens de Berdyansk et Marioupol. La Russie a commencé dès lors à se comporter comme si la mer d’Azov était sa mer intérieure. Elle en contrôle l’accès et arraisonne à Kertch tout bâtiment. Le 30 avril, elle a commencé à inspecter tous les navires. Il s’agit d’une violation flagrante de la Convention sur le droit de la mer.

La Russie a concentré en mer d’Azov une armada composée de vedettes rapides, de patrouilleurs, de bâtiments blindés appelés « tanks flottants », et de navires de débarquement transférés de sa flottille de Caspienne. Des experts soupçonnaient la Russie de se préparer à un affrontement naval. Celui-ci vient d’avoir lieu.

 Les forces de sécurité russes ont capturé au détroit de Kertch trois navires ukrainiens qui tentaient de se rejoindre Marioupol depuis Odessa.

La marine russe a ouvert le feu sur les bâtiments ukrainiens « Berdyansk » et « Nikopol. Deux marins ukrainiens ont été blessés. Le remorqueur ukrainien “Yana Kapu” a également été contraint de s’immobiliser. Ces bâtiments ont été capturés par les forces spéciales russes.

Détroit de Kertch bloqué par la Russie © Grani.ru

Les trois navires ukrainiens ont été remorqués à Kertch. Les membres d’équipage ont été enfermés dans les cales.

Dès l’apparition des navires ukrainiens dans les eaux du détroit de Kertch, des avions de combat russes sont apparus dont deux Su-25 et deux hélicoptères de combat Ka-52. Ils visaient le convoi ukrainien.

Kiev a accusé Moscou d’acte d’agression et d’utilisation illégale de la force. Kiev a demandé à la communauté internationale de réagir à l’incident. 

La Russie a bloqué le détroit de Kertch en mettant au mouillage un navire porte-container sous le pont de Crimée.

Le président ukrainien Petro Porochenko a réuni un Cabinet militaire pour examiner la situation survenue au détroit de Kertch après l’attaque russe contre les navires ukrainiens. L’administration présidentielle a annoncé être en contact direct avec les dirigeants de l’UE et de l’OTAN.

Le 11 novembre 2018, le président Macron avait invité Vladimir Poutine aux commémorations de l’armistice. Les amabilités faites au dictateur russe le confortent dans ses agressions contre ses voisins.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.