Expropriation à Moscou. Témoignages

Des Moscovites manifestent contre les projets de leur Maire et son programme de « rénovation » qu’ils nomment « déportation ».

Témoignages de Moscovites. © B l,

Le maire de Moscou, Seguey Sobanine, a entrepris un vaste programme de spéculation immobilière dans la capitale. Celui-ci consiste, sous couvert de rénovation, à confisquer les appartements situés dans les immeubles du centre-ville, et à expulser leurs propriétaires pour les rejeter dans des zones-dortoirs à la périphérie de la ville. À la place des bâtiments détruits apparaîtront des résidences négociées au prix fort par les oligarques. Ce projet videra Moscou des classes à revenu modeste et créera des ghettos en banlieue.
Ces projets démontrent que le droit à la propriété privée n’existe pas en Russie : celui du peuple dont le bien est convoité par les groupes d'intérêt proches du pouvoir.
La protestation est unanime. Aujourd’hui, 28 mai 2017, une manifestation a rassemblé des milliers de propriétaires mécontents.

À leur arrivée, tous les manifestants ont été filtrés au travers de portiques par la police qui a saisi toutes les affiches et pancartes hostiles au maire Sobianine et au président Poutine.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.