La "gauche" et l'après-crise sanitaire

Crise sanitaire: je sais que c'est pas le moment, que l'heure est à l'unité nationale pour faire face... mais ..la "gauche" y va bien falloir anticiper l'après-crise.

> Evaluation de la situation de l’État [un exemple: il a fallu attendre le 17 mars pour qu'une instruction soit envoyée aux préfets pour recenser les décès!] , évaluation des systèmes de crise [ secteurs d'activités, ressources...] Responsabilité de la haute fonction publique très imprégnée aujourd'hui par les thèses néolibérales [ Emmanuel Todd ne dit pas que des bêtises à ce sujet..]


> Evaluation du comportement des gouvernants [ le 7 mars_ alors que l'Italie a plongé] le président de la République appelle les français à sortir. Décisions contradictoires, manipulation des faits [ les masques ne servent à rien, les tests ce n'est pas la peine] ,volonté de faire travailler sans protection des secteurs entiers, etc..etc...


> débat national et confrontation sur les services publics et la reconnaissance de professions indispensables au fonctionnement du pays. Avec par exemple un comité national de lutte, fixant des objectifs concrets.
Le tout en lien étroit avec ce qu'on appelle l'aménagement du territoire: périurbain, villes moyennes en crise, rapport Grand Paris et territoire national. Liens grosses agglomérations/ ruralité etc etc

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.