Pierre Mansat

Postier de 1974 à 1987, Ancien "permanent" du PCF, puis élu de Paris dans le XXe arrondissement [1995/2014. Adjoint au maire de Paris de 2001 a 2014 chargé de la Métropole.] Animateur de "La Ville en Commun, President Association Maurice Audin

Paris - France

Sa biographie
Pierre Mansat, né en 1954 à Senlis, ayant vécu sa jeunesse à Montluçon [Allier] a adhéré a la Jeunesse Communiste à l'été 68, puis au PCF en 1972. Agent de la poste pendant 15 ans, dans un centre de tri, il a été militant syndical (C.G.T.) jusqu’en 1987 et a animé de nombreuses luttes. Membre du parti communiste de 1972 à 2010, il s’engage en faveur de la démocratie participative, en travaillant à la mise en œuvre des Conseils de Quartier du 20ème arrondissement. Il participe aux activités d’un réseau international constitué autour des principes du Budget Participatif de Porto Alegre. Démocratiser radicalement la Démocratie. A partir de 1999, la création de « Paris-Métropole Ouverte », réseau qui regroupe élus de Paris et de banlieue, architectes et urbanistes, universitaires et chercheurs, experts et citoyens, enrichit la réflexion lancée autour de la requalification et de revitalisation des quartiers des « Maréchaux ». Il fait émerger la nécessité qu’il y a, pour un développement équilibré et durable de Paris, de trouver de nouvelles formes de coopération avec ce qui était désigné communément comme « sa périphérie ». Elu, dès 1995, au Conseil de Paris, dans le 20ème arrondissement. En mars 2001, Bertrand Delanoë désigne Pierre Mansat comme adjoint au maire afin de suivre les relations avec les collectivités territoriales d’Ile-de-France. Cette délégation vise à créer les conditions d’un dialogue politique entre les collectivités de l’agglomération parisienne (communes, départements, communautés d’agglomération et Conseil Régional d’Ile-de-France). Il s’agit aussi de faire émerger des projets communs et une nouvelle gouvernance pour la métropole parisienne. A ce titre, Pierre Mansat est l'initiateur de la Conférence Métropolitaine, devenue, en juin 2009, Paris Métropole puis Forum Métropolitain du Grand Paris . Elle constitue une scène politique d’un genre nouveau où se retrouvent – pour la première fois depuis 1967 – plus de deux cents maires, d'élus départementaux du coeur de l'agglomération. En 2014 Pierre Mansat est nommé dans l'Administration parisienne par Anne Hidalgo , maire de Paris. Avec une mission sur la Grand Paris. Il a pris sa retraite le 1er janvier 2019. Il est devenu délégué général du laboratoire d'idées "La Ville en Commun". Depuis 2004 il préside l'Association Maurice Audin. Il continue de reprsenter la Ville de Paris au bureau du club des Acteurs du Grand Paris, a l'INTA, à l'IHEDATE Mansat est titulaire d'un Executive Master "Gestion publique" de Sciences PO-Paris. Ancien auditeur de l'Institut des Hautes Etudes d'amenagement des Territoires en Europe. Pierre Mansat a été également :président du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de la Ville de Paris [CAUE]. , Administrateur du Syndicat des Transports d'Ile de France (STIF) , Vice-Président du Syndicat d’Assainissement de l’Agglomération Parisienne [SIAAP] Vice président de l’Atelier Parisien d’Urbanisme [APUR], Vice-Président de l’Institution Interdépartementale des Barrages Réservoirs du Bassin de la Seine., Administrateur de l’Etablissement public d’aménagement de la Défense (EPAD), Président de l’Atelier International du Grand Paris Pierre.mansat@paris.fr http://www.pierremansat.com/
Son blog
2 abonnés Le blog de Pierre Mansat
Voir tous
  • Pour un bigbang territorial

    Par
    Quelques hypothèses à débattre. Je sais que je prends des risques qui vont m'attirer des volées de bois vert, mais ce que j'aime par dessus tout c'est continuer à provoquer le débat public, agiter des propositions. Surtout que je suis très très inquiet du retour de la négation de la question métropolitaine.
  • Macron et Philippe ressouce des Versaillais Bédier et Devédjian

    Par
    Alors là,il y a de quoi être enragé : selon des sources concordantes très sérieuses, le gouvernement s'apprêterait à faire ce que les précédents avaient toujours refusé: donner le feu vert à la fusion des départements Hauts de Seine/ Yvelines
  • Action Cœur de ville ou les plafonds de verre de l’action publique territoriale

    Par
    Plus d’un an après son lancement et alors que s’ouvre sa phase opérationnelle, Action cœur de ville, bien qu’ayant entrainé localement des effets positifs, trahit un certain nombre d’écueils et d’obstacles structurels qui constituent autant de « plafonds de verre » des politiques publiques territorialisées en France
  • Enfin , l'hommage parisien à Pierre Villon, résistant, député communiste

    Par
    Le Conseil de Paris vient de décider d'adjoindre le nom de Pierre Villon a celui de Marie Claude Vaillant_Couturier qui a donné son nom à une place du IVeme arrondissement de Paris. Conseiller de Paris j'ai souhaité que les noms des deux autres " V" du COMAC, Pierre Villon et Jean de Voguë soient inscrits dans la mémoire parisienne après celui de Maurice Kriegel_Valrimont.
  • Une Alliance citoyenne pour les éléctions municipales à Paris/métropole

    Par
    J'ai signé cette tribune, même si je n'en partage pas tous les attendus car ils sont nombreux les élues-élus qui donnent le maximum d'eux mêmes pour conduire des politiques municipales progressistes, dans des conditions difficiles [ leurs ressources par exemple...]
Voir tous