Pierre Puchot
Reporter Maghreb & Moyen-Orient
Journaliste à Mediapart

47 Billets

6 Éditions

Billet de blog 4 mai 2016

Pierre Puchot
Reporter Maghreb & Moyen-Orient
Journaliste à Mediapart

Sans idée ni honte, l'exécutif tunisien fait appel à DSK, l'ancien soutien de Ben Ali

Jadis soutien actif de Ben Ali lorsqu'il était président du FMI, décoré par l'ancien dictateur tunisien, DSK, apprend-on dans Le Parisien, va se pencher «au chevet de la Tunisie» et «mettre ses compétences et son immense carnet d'adresses au service de la Tunisie».

Pierre Puchot
Reporter Maghreb & Moyen-Orient
Journaliste à Mediapart

Cachez cette misère tunisienne que le peuple français ne saurait voir. Cet article de Mediapart date de décembre 2010. En octobre de cette année-là, suite à un entretien avec le premier ministre tunisien, le patron du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, jugeait pertinent de louer la «vision prospective», avant de saluer «les réformes» adoptées en Tunisie, qui ont selon lui «permis au pays de réduire l'impact de la crise financière et économique internationale». Quelques semaines plus tard, débutait la révolution tunisienne...

Un DSK, on s'en souvient, fut décoré par le président Ben Ali lui-même, comme en témoigne cette vidéo extraite des archives de la télévision d'Etat tunisienne. 

Mai 2016 : Le même DSK, apprend-on dans Le Parisien, qui vient de fêter ses 67 ans, va se pencher « au chevet de la Tunisie »  et «mettre ses compétences et son immense carnet d'adresses au service de la Tunisie. Associé à la banque Arjil, au bureau d'ingénierie tunisien Comète et au groupe Jeune Afrique (pour la communication), DSK a en effet remporté il y a une semaine un appel d'offres important du gouvernement tunisien. Objet : la mise en œuvre et la promotion du plan de développement quinquennal 2016-2020.»

Il faut le lire pour le croire : Sans idée, sans ambition pour le rééquilibrage des grandes disparités régionales, l’exécutif tunisien se tourne donc désormais vers les soutiens de l’ancien régime, qui ont contribué au désastre économique dans lequel se trouve la Tunisie. Mieux : il lui confie l'avenir économique du pays pour les cinq prochaines années. Les milliers de Tunisiens mobilisés à l’hiver 2010/2011 pour faire chuter le régime de Ben Ali apprécieront.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère