Bible, prime time, tortures et réconciliations... La semaine Maghreb-Machrek

Chaque vendredi, choses lues, vues, entendues, de Nouakchott à Téhéran.

Chaque vendredi, choses lues, vues, entendues, de Nouakchott à Téhéran.

(Le RSS, pour suivre le blog, c'est là : http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/Pierre-Puchot/feed)

 

  • Parfois, en Israël, ça bouge, un peu. Tel-Aviv a tenté de discréditer le très sérieux rapport Goldstone sur son offensive à Gaza, avant de refuser une commission d'enquête internationale sur l'affaire de la flottille, puis d'en monter une, fantoche celle-ci, qui n'a pour l'heure pas de le loisir de convoquer le moindre témoin. Mais (-car pour une fois, il y a un mais) une information de taille a été communiquée, mardi 6 juillet, par l'armée israélienne : Plus d'un an et demi après la fin de l'offensive israélienne à Gaza, la justice militaire israélienne a décidé de poursuivre un de ses soldats pour homicide. Le 4 janvier 2009, le soldat a abattu deux Palestiniennes qui marchaient dans un groupe brandissant un drapeau blanc. C'est, à ma connaissance, le premier cas d'une telle procédure en Israël. Suffisamment rare, donc, pour être signalé ici, même si les autres «dossiers» ont été déboutés.
  • Et pendant ce temps-là, aux Etats-Unis (aussi), on pratique avec entrain le journalisme couché. Mardi, le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, arrive à Washington pour la grande visite de réconciliation avec Obama, après la brouille du printemps. Pour ne rien compromettre, il faut donc être aimable avec le premier ministre. Sur CNN, c'est le présentateur vedette Larry King, qui s'y colle. Extrait :

    Larra King : «...Vous qui vivez au cœur d'un monde harassant, parvenez-vous jamais à vraiment vous détendre ?»
    Benjamin Nétanyahou : «Oui, je lis la bible le week-end avec mon fils cadet.» (Dans la vidéo, vers 1 min. 20) :

    YouTube

    À part ça, aucune question gênante sur la poursuite du blocus de Gaza, ou sur le énième rendez-vous manqué pour la libération de Guilad Shalit, otage du Hamas depuis quatre ans. Réconciliation, on vous dit...

  • ...Enfin, tous les Américains ne sont pas aussi sympathiques que Larry King. Selon le Jerusalem Post, Meg Ryan et Dustin Hoffman ont boycotté le festival de cinéma de la ville éternelle, en représailles aux représailles israléiennes contre la flottille humanitaire Free Gaza. Tous deux ont été choqués, parait-il, du raid meurtrier de l'armée israélienne, qui a coûté la vie à neuf militants turcs le 31 mai dernier.
  • En Tunisie, le mouvement de Gafsa n'en finit plus d'être utilisé par le pouvoir pour réprimer à tour de bras. Cette semaine, c'est le journaliste Fahem Boukadous qui a été condamné à quatre années de prison ferme, simplement pour avoir informé sur ce qui se passait sur place depuis la fin 2007.
    Pour mémoire, Gafsa, c'est l'histoire d'une grève générale de plus d'un an et demi dans toute la région sud de la Tunisie, où le chômage dépasse les 50%, et qui n'en peut plus d'être

    Et c'est tout pour ce vendredi !

    Vous souhaitez communiquer une info, un rendez-vous, un commentaire ? Envoyez-moi un mail à pierre.puchot@mediapart.fr, ou abonnez-vous à Mediapart et postez-le dans le fil des commentaires !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.