Musique, marionnettes géantes et espace public à Jérusalem

Les Padoxs à Abou dis © Pierre Puchot Les Padoxs à Abou dis © Pierre Puchot
Quel espace public pour les Palestiniens de Jérusalem ? Depuis deux semaines, la ville trois fois sainte n'est pas seulement le théâtre d'affrontements entre les forces de l'ordre israéliennes et les Palestiniens, c'est aussi le terrain de jeu des Padoxs, ces grosses marionnettes dont les jeux d'improvisations ont attiré l'œil des Palestiniens, comme des journalistes (à écouter ici, l'excellent reportage de Karim Lebourg sur RFI !)
Les Padoxs à Abou dis (bis) © Pierre Puchot Les Padoxs à Abou dis (bis) © Pierre Puchot

Le défilé de Padoxs, c'est l'un des multiples spectacles prévus dans le cadre du festival «Jérusalem dans tous ses états», un festival conçu autant pour promouvoir la culture à Jérusalem que pour occuper un espace public durement mis à l'épreuve par la colonisation israélienne de la partie orientale de la ville. Entretien avec Olivia Magnan qui, à 25 ans, organise et coordonne un festival qui s'achève ce samedi.
«Un premier objectif : essayer de faire sortir l'art des places dédiées à l'art» :

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.