Samedi 11h15, au Reflet Médicis, à la poursuite de la mémoire marocaine…

 

C'était il y a un an. Mediapart consacrait un sujet vidéo de 10 minutes à un film alors en post-production, Nos lieux interdits. La réalisatrice marocaine Leila Kilani y met en scène la quête de quatre familles, qu'elle a suivies de 2004 à 2007, confrontées à la commission «équité et réconciliation» chargée de faire la lumière sur le sort des 30.000 Marocains disparus sous le règne de Hassan II. Cette instance a été créée en 2004 par le roi Mohammed VI et est chargée d'instruire les dossiers déposés par les familles. Il ne s'agit pas de juger, ni même d'entamer des poursuites contre les auteurs de ce qui fut une répression de masse organisée par le régime de Hassan II, mais seulement d'établir la vérité sur ces disparitions pour parvenir à une «réconciliation». La limite de la démarche a provoqué critiques et débats au Maroc.

Sorti en salles le 30 septembre, le film sera projeté samedi 17 octobre à 11h15, en présence de la réalisatrice, et de votre serviteur, au Reflet Médicis à Paris.
Pour connaître les jours, lieux et horaires des autres débats, à Paris et en régions, c'est ici !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.