Pierre Puchot
Reporter Maghreb & Moyen-Orient
Journaliste à Mediapart

47 Billets

6 Éditions

Billet de blog 17 juin 2011

Des révolutions et des livres (Tome 1 : l'Egypte)

Sur le sable, rien de tel qu'un bon pavé. L'été approchant, pour se replonger l'atmosphère bouillonnante du printemps arabe, méditer sur ses origines, rêver d'un monde meilleur en train de se bâtir, je ne saurais trop vous conseiller la lecture du petit dernier de Sindbad/Actes Sud, L'Egypte au présent.

Pierre Puchot
Reporter Maghreb & Moyen-Orient
Journaliste à Mediapart
© 

Sur le sable, rien de tel qu'un bon pavé. L'été approchant, pour se replonger l'atmosphère bouillonnante du printemps arabe, méditer sur ses origines, rêver d'un monde meilleur en train de se bâtir, je ne saurais trop vous conseiller la lecture du petit dernier de Sindbad/Actes Sud, L'Egypte au présent.

«Inventaire d'une société avant révolution», cet ouvrage pour le moins dodu (1184 pages) est de ces entreprises collectives exceptionnelles, par leur richesse et leur densité. Cartes, photos -le tout imprimé sur papier bible- viennent agrémenter une véritable radiographie sociale, politique, économique d'une Egypte frémissante, en marge des Nations, mais déjà porteuse de séditions et de renouveau. L'Egypte au présent, qui regroupe les articles des chercheurs français et égyptiens en six parties, s'applique à découper avec tact et minutie toutes les strates de la société égyptienne de la fin des années 2000, de l'évolution du système économique à l'éducation, des écoles coraniques aux salles de cinéma, des usages luinguistiques à l'essor des blogs et réseaux sociaux en ligne. Un panorama unique, agréablement annoté, qui donne la mesure d'une société en décomposition, soumis tant aux dogmes du libéralisme économique le plus débridé qu'aux caprices d'une oligarchie dont le pouvoir de nuisance demeure patent dans l'Egypte post-révolutionnaire.

L’Egypte au présent. Sindbad/Actes Sud/La Bibliothèque arabe. Mai, 2011. 1184 pages, 38 euros.

© 

Pour compléter cette plongée, qui en rappelle une autre (La Syrie au présent, publié en juin 2007), on prendra avantageusement connaissance de l'Egypte de Tahrir, récit enlevé des 17 jours qui aboutirent à la démission du président Moubarak, par Tangi Salaün et Claude Guibal (qui nous avait régalé en février d'un savoureux portrait de l'ex-président égyptien.)
L'Egypte de Tahrir. Seuil. Mai, 2011. 248 pages, 16, 50 euros.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal
L’affaire des « biens mal acquis »
Les Bongo au Gabon, les Sassou Nguesso au Congo-Brazzaville, les Obiang en Guinée équatoriale... Depuis 2007, la police et la justice enquêtent sur le patrimoine faramineux en France des familles de trois clans présidentiels africains qui règnent sans partage sur leur pays.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND