Rendons hommage aux citoyennes et citoyens français de confession catholique

A légal des hommages rendus aux citoyennes et citoyens Français de confession juive, aux citoyennes et citoyens Français de confession musulmane, aux citoyennes et citoyens Français libres penseurs, qu’ils soient agnostiques ou athées, dans les épreuves qui les ont durement et tragiquement frappés,...

...il nous faut aujourd’hui rendre hommage aux citoyennes et citoyens Français de confession chrétienne dans son ensemble et plus particulièrement catholique, après l’ignoble assassinat de l’Abbé Jacques Hamel et l’agression de fidèles innocents, en pleine célébration de la messe, crime hautement symbolique non seulement dans les trois religions révélées mais aussi dans la définition même de la laïcité, protectrice de la liberté de culte.

Il ne s’agit pas seulement de l’attitude digne, pondérée, des plus hautes autorités de l’Église, ni de l’union affirmée et déclarée des représentants des principaux cultes pratiqués dans notre pays, mais bien de l’attitude du peuple citoyen de confession catholique qui dans ses réactions a montré sa farouche détermination de ne pas laisser s'exprimer une colère légitime mais aussi à ne céder ni à la vengeance ni au désespoir.

Seul un sectarisme archaïque ( qui n’est plus crédible aujourd’hui, après ces terribles épreuves) se risquerait à nier que la prise en considération de « l’autre », préoccupation commune au trois religions révélées, au bouddhisme, aux loges maçonniques et à la libre pensée rejoint les idéaux de LIBERTÉ , d'ÉGALITÉ et de FRATERNITÉ de la République Française.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.