Pierre RATERRON
Artite plasticien multi-medias, Novelliste ,Chroniqueur
Abonné·e de Mediapart

74 Billets

7 Éditions

Billet de blog 8 nov. 2015

Pierre RATERRON
Artite plasticien multi-medias, Novelliste ,Chroniqueur
Abonné·e de Mediapart

Bon vent au Mouvement Commun !...

Aujourd'hui, à gauche,  nous risquons de n'avoir pour tout projet , pour tout espoir, que les combinaisons d'appareils et de voter, aux Régionales uniquement contre des adversaires et non pour un projet... Cela ne satisfera que les apparatchiks et les professionnels de la politique. Il est grand temps que la Gauche en prenne conscience, au lieu de faire, comme on l'entend beaucoup trop souvent, le décompte fataliste des pertes probables de régions !..

Pierre RATERRON
Artite plasticien multi-medias, Novelliste ,Chroniqueur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aujourd'hui, à gauche,  nous risquons de n'avoir pour tout projet , pour tout espoir, que les combinaisons d'appareils et de voter, aux Régionales uniquement contre des adversaires et non pour un projet... Cela ne satisfera que les apparatchiks et les professionnels de la politique. Il est grand temps que la Gauche en prenne conscience, au lieu de faire, comme on l'entend beaucoup trop souvent, le décompte fataliste des pertes probables de régions !..

Voilà pourquoi le Mouvement Commun est nécessaire à la Gauche pour créer la synergie nécessaire entre initiatives, propositions individuelles et bien commun, bien public. Il lui faudra avoir autant de mémoire que d'imagination et résister à la tentation de privilégier la démarche générale, légitime du mieux-être du peuple, en oubliant souvent celui de la citoyenne, du citoyen. Je fais confiance à Pouria Amirshahi, dont j'ai été un temps " compagnon de route", pour avoir cette mémoire, cette imagination et résister à la tentation de privilégier la démarche générale, légitime, du mieux-être du peuple en oubliant souvent celui de la citoyenne, du citoyen.

Enfin, en ces temps où les "artistes" ne sont considérés que lorsqu'ils appartiennent au cinéma, à l'audiovisuel, au spectacle vivant, au showbiz, à la bande dessinée, j'espère profondément que le Mouvement Commun prendra en compte l'existence "d'artistes-auteurs" qui n'appartiennent pas à ces catégories, comme les plasticiens, les compositeurs ( qui ne sont pas forcément au TOP 50...), les écrivains et qu'il considérera que leurs conditions de vie ont autant d'importance, pour un mouvement de gauche, que l'équilibre budgétaire des méga- institutions culturelles.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Amérique du Sud
Dans le sud du Brésil, l’agrobusiness a profité du mandat de Bolsonaro
Dans un Brésil en pleine campagne présidentielle, avant le premier tour dimanche 2 octobre, la déforestation et les conflits autour de la terre sont plus que jamais synonymes de violences pour les populations autochtones. Reportage au Mato Grosso do Sul.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff