Pierre RATERRON
Artite plasticien multi-medias, Novelliste ,Chroniqueur
Abonné·e de Mediapart

74 Billets

7 Éditions

Billet de blog 21 févr. 2016

Pierre RATERRON
Artite plasticien multi-medias, Novelliste ,Chroniqueur
Abonné·e de Mediapart

Ou en est la Francophonie ?...

L’Organisation Internationale de la Francophonie est devenue, depuis plusieurs années, plus une sorte d’UNESCO ( avec ses inerties, sa bureaucratie et ses solennités…) qu’une force de proposition.

Pierre RATERRON
Artite plasticien multi-medias, Novelliste ,Chroniqueur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

·        Plusieurs pays de l’ancienne zone d’influence soviétique sont devenus membres dans l’unique but ( non avoué) de se rapprocher de la zone Euro et d’en faire partie. Cette opportunité aurait pu être exploitée. C’est loin d’être le cas

·        Une indépendance qui n’est qu’apparente avec le pouvoir politique français, en particulier le gouvernement. En effet, contrairement à l’Allemagne avec le Goethe Institut et la Grande Bretagne avec le British Council, L’Institut Français est très lié au Ministère des Affaires étrangères.

·        Un manque évident de moyens, qui est  aggravé par  la crise et la croissance encore insuffisante.

·        Les artistes, compositeurs et auteurs qui sont proposés à l’étranger sont encore trop choisis parmi ceux qui sont « tendance »  ou proches du pouvoir. Malgré des efforts récents en ce sens, il n’y a pas de véritable prospection de talents.

·        Les « métissages », confrontations ou synergies entre artistes , compositeurs, auteurs français et étrangers ne sont pas assez programmés dans les organismes culturels à l’étranger ou dans les Instituts ou Fondations en France ( type Institut du Monde arabe )

·        L’organisation des Instituts Français à l’étranger, à part quelques heureuses exceptions, est à repenser ( malgré la réformette de Kouchner et les améliorations  depuis 2012) .L’Allemagne a le Goethe Institut et la Grande Bretagne, le British Council qui sont de véritables outils de promotion, pragmatiques et efficaces.   

·        Beaucoup trop de cérémonies, célébrations, réseaux professionnels mais encore trop peu de démocratisation et de sensibilisation, donc de travail de fond…

·        Manque de vision d’ampleur, par exemple en Europe et encore moins en Afrique , au Proche orient ou en Asie. Quant au Québec et en Acadie ( Canada), c’est notre bonne conscience, mais qui risque ,à terme, d’être le véritable moteur de la francophonie…

·        Dans les instances européennes, le fait que le français soit une des deux langues officielles n’est absolument pas respecté. Dans toutes les organisations européennes et en premier lieu la Commission, il faut souvent demander la version française des documents . C’est aussi le cas dans toutes les instances dépendant de l’ONU et plus encore lors des jeux olympiques où l’on assiste  trés souvent à de véritables simulacres …

·        Il ne peut y avoir arborescence , voire expansion de la francophonie sans défense sourcilleuse de ces accords internationaux concernant l’utilisation du français comme l’une des langues officielles. Il ne semble pas que cela soit une des priorités de nos dirigeants.

·        Il est  temps que cessent les postures  et qu’une mise à plat soit effectuée afin que la Francophonie soit en mesure de proposer des outils pragmatiques et efficaces au service  de cette idée universelle , seules garanties de croissance harmonieuse pour les futurs berceaux de la francophonie.  

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica