Proposition de protocole sanitaire

L’objectif est de proposer un protocole et une stratégie différente de celle du gouvernement Français. La stratégie se base sur un principe de dichotomie et de priorité.

L’objectif est de proposer un protocole et une stratégie différente de celle du gouvernement Français. La stratégie se base sur un principe de dichotomie et de priorité.

Au début du confinement, il faut séparer la France en zone disjointe, désigné par ZD ci-dessous. Ces zones auraient comme périmètre au choix :

  • 1 ou 2 cantons voisins
  • Une EPCI

L’objectif est de « séparer » chaque ZD des ZD voisines en termes de contact. En particulier, pour les travailleurs externes à la ZD devant se rendre obligatoirement dans l’autre ZD, il faut un protocole particulier : Aucun contact avec les personnes du canton où la personne travaille, juste avec les autres personnes de son canton d’origine. Si son travail ne le permet pas, alors soit son emploi est essentiel et il faut offrir une solution d’hébergement dans le second canton, soit cette personne doit rester à la maison avec l’aide de l’état ou occuper un emploi dans son canton d’origine. Dans chaque canton, 7 groupes de personnes sont constitués relativement librement mais les groupes doivent respecter un équilibre (pas plus de 20% de différence entre le plus petit groupe et le plus grand) et on ne peut changer de groupe ou de ZD de rattachement sans 2 tests+confinement de 5 jours (au frais de la personne) ou confinement strict de 14 jours.  

Stratégie confinement géographique

Semaine 1 :

  • Confinement strict
  • Déplacement au sein de la ZD strictement pour les achats de première nécessité
  • École fermée
  • Constitution des groupes

Semaine 2 :

  • Déplacement au sein de la ZD strictement pour les achats de première nécessité selon des plages horaires réservés par groupe, pour les besoins urgent hors groupe autorisé, système de livraison.
  • Statistiques par groupe / ZD
  • Vaccination des professeurs pour les zones au R0<1.5

Semaine 3 et 4 : Calcul du taux de contamination R0 entre la semaine 1 et 2 puis 2 et 3

  • Pour un taux <0.5 : réouverture de tous les commerces au sein de la ZD avec créneau par groupe, couvre-feu 19H, école ouverte, vaccination des restaurateurs (bar, café, restaurant), employés de la culture, professeur
  • Pour un taux de 0.5 à 1 : réouverture des commerces essentiel uniquement avec application du groupe de personne, couvre-feu 19H, école ouverte et réorganisé autant que possible par groupe
  • Pour un taux de 1 à 1.5 : couvre-feu 19h, école fermé, ouverture des commerces essentiels
  • Pour un taux >1.5 : confinement strict, aucun changement

Semaine 5 et 6 : Calcul du taux de contamination moyen R0 entre les semaines passées

  • Pour un taux <0.5 : réouverture de tous les commerces au sein de la communauté de commune, pas de couvre-feu, école ouverte, possibilité pour les bars, restaurants, lieux de culture de rouvrir avec une jauge réduite, application du groupe de personne. Les groupes sains sont fusionnés
  • Pour un taux de 0.5 à 1 : réouverture des commerces, couvre-feu 20H, école ouverte, lieux de culture ouverts avec jauge, application du groupe de personne. Si groupe avec un taux <0.5, les restaurateurs peuvent ouvrir pour ce groupe. Si un groupe passe de moins de 0.5 à plus de 0.5, il devra attendre d’avoir 2 semaines continue sous 0.5 pour pouvoir retourner au restaurant, bar.
  • Pour un taux de 1 à 1.5 : couvre-feu 19h, réouverture des commerces essentiel, école ouverte, application du groupe de personne
  • Pour un taux de > 1.5 : aucun changement

Semaine 7 et +

  • Les ZD avec un taux de 0 peuvent fusionner, au premier cas détecté dans une zone, elle défusionne.
  • Pour un taux de 0 depuis 2 semaines : ouverture de tous les commerce mais gestes barrières
  • Pour un taux <0.5 : réouverture de tous les commerces au sein de ZD, pas de couvre-feu, école ouverte, possibilité pour les bars, restaurants, lieux de culture de rouvrir avec jauge large et mesure barrière et respect du groupe.
  • Pour un taux de 0.5 à 1 : réouverture des commerces, couvre-feu 22H, école ouverte, lieux de culture ouverts, restaurant et bar ouvert avec jauge serré, application du groupe de personne
  • Pour un taux de 1 à 1.5 : couvre-feu 19h, ouverture des commerces essentiels uniquement, école ouverte, application du groupe de personne
  • Pour un taux de 1.5 à 2 : école ouverte en groupe un jour sur 2, ouverture uniquement des commerces de première nécessité, application du groupe de personne
  • Pour un taux > 2 : confinement strict sauf pour les groupes ayant un taux <1.5

Je préconiserais une stratégie de contrôle et de limitation de l’usage des axes autoroutiers via un enregistrement préalable sur une plateforme pour justifier le déplacement.

Stratégie de test

4 stratégies en parallèles, entre 50 000 et 100 000 tests par stratégie. Les tests concernent toujours l’ensemble du foyer, 2 tests réalisés à 4 jours d’intervalle, avec 5 jours de confinement strict pour le foyer à partir du premier test (si aucun positif). Possible de réaliser ce confinement soit chez soi, soit dans un hébergement de tourisme adapté.

  • Stratégie 1 => les zones les plus peuplées comportant 25 000 à 50 000 personnes qui peuvent être délimitées (les villes de cette taille)
  • Stratégie 2 => Les zones les moins densément peuplées pour libérer une surface géographique plus importante
  • Stratégie 3 => Les zones les plus touristiques (pour permettre la reprise d’une activité touristique sûre)
  • Stratégie 4 => Les zones avec le plus de cas (afin d’isoler rapidement les cas positifs plus nombreux)

 

Une stratégie « tourisme confiné »

Après vaccination des acteurs du tourisme et de la restauration, organisation de circuit touristiques confinés accessible par les étrangers et les français. Test Covid au début du trajet (au frais de la personne) puis isolement avec les autres compagnons de voyages dans des restaurants, hôtel, lieux de culture ou de détente isolés et réservés tenu par des personnes vaccinées, puis test de fin de trajet.

  

Stratégie de vaccination avec des priorités équivalentes

  • 40% des vaccins pour Les zones les plus densément peuplées qui sont difficilement délimitables (métropole), pour l’ensemble de la population sans différenciation
  • 10% des vaccins pour Les zones touristiques + les restaurateurs/hôtelier + les lieux culturels + les agents de livraison + les agents des supermarchés : pour empêcher la communication du virus par les acteurs de ce secteur et garantir la réouverture de ces établissements
  • 10% des vaccins pour Les professeurs, agent de l’enfance et les enfants des zones les plus « touchées »
  • 30% pour le personnel hospitalier et leur famille
  • 10% pour les personnes âgées ou à risques

Une fois ces secteurs complètement vaccinés, passage au reste de la population.

 

L’idée est donc de mener ces stratégies parallèlement pour créer une symbiose efficace entre chacune. Si l’Etat veut honnêtement aider les secteurs en difficultés, il faut dès à présent vacciner les acteurs de ces secteurs afin d’être prêt pour leur réouverture. Il faut de plus, via les ZD et les groupes, responsabilisé la population et la récompenser de son civisme et du résultat positif de son attitude contrairement à la situation actuelle qui pénalise toute la France à égalité.

Mais à la vue de l'action gouvernemental, on peut être presque sûr qu'il se contente de mettre le confinement "banal" en place, ne profite pas de cette période pour organiser stratégiquement la suite, et qu'on se retrouvera avec un déconfinement bancal à la fin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.