Il faut commencer où pour tout recommencer ?

Ainsi, peut-être que tout recommencer, commencera par l'échéance présidentielle de 2022 et notre choix à ce moment. Sinon.... On ne peut qu'espérer que ce rêve de gauche ne disparaisse, et qu'il puisse prendre d'autres formes.

Il faut commencer où pour tout recommencer ?

Les terrasses sont ouvertes à nouveau, réjouissons-nous!

Les théâtres et les cinémas entrouvrent leurs portes, Bravo, Bravo!

_Au faites, tu sais qu'Amazone a bouffé le lion d'MGM. Ça serait une métaphore très amusante si ce n'était pas un pas de plus vers l'algorithmie généralisée des désirs, c'est-à-dire vers la mort des désirs. Et puis, Starbucks a lourdé le café du coin. C'est vrai qu'ils ont des tasses en carton recyclé... Tiens, il y a aussi la brasserie de la mairie en bas de chez moi, c'est un pub maintenant, j'ai vu le même, à Madrid, et à bourgoin, et à Milan aussi.

_ Putain, tu pourrais quand même te réjouir un peu non ? On ne va pas gâcher sa joie à se retrouver entre potes, à boire des coups au soleil.

_ Si si, je me réjouis, je me réjouis, mais tu vois, j'ai comme un arrière goût un peu amère, quand je me fais une toile (dans mon coin, ça veut dire aller au ciné), et que Jean Mineur et sa petite pioche a disparu, et qu'à la place, il y a un méli-mélo d'images de films nous invitant à nous abonner à OCS ou à Orange. Et puis, avant ou après le ciné, quand je bois une bière au pub, j'ai l'impression de ne plus être raccord avec les gens qui sont là.

_Ouais mais toi t'es vieux c'est pour ça.

_Ouais, t'as peut-être raison après tout, mais quand même, j'ai l'impression qu'on est vieux de plus en plus jeune par ces temps qui courent de plus en plus vite... Tu fais quoi toi cet été?

_Je me casse enfin en Grèce, j'en pouvais plus de ce confinement.

_Il paraît qu'il faudra un passe sanitaire. Au faite, t'as vu les nouvelles cartes d'identité?

_Ouais, il y aura tout dessus. état civil, état de santé, antécédents, tout dans une puce, on a beau dire, c'est vachement pratique quand-même.

_Il y aura ton d'état d’esprit aussi, état sœur, elle y sera aussi ?

_T'es con ou quoi, de toute façon, on ne peux pas y échapper, c'est l'avenir.

_Ouais, c'est l'avenir, mais en attendant, il y a un avenir très proche celui-là, c'est mai 2022 et les élections présidentielles.

_Je n'y crois plus trop à la politique, c'est tous les mêmes, il faut agir local c'est tout.

_Tu le situes où toi le local, pas à ton pays je suppose, à ta rue, à ta cours, à ton palier, à ta famille, à tes copains, à toi peut-être?

_Il faut tout bazarder et recommencer à zéro. La politique, c'est de la merde.

_A commencer par bazarder ton smartphone, tes applications, tout ça ?

_Tu fais chier!

_Non, ce n'est pas pour t'emmerder, c'est une question que je me pose sans arrêt en ce moment, il faut commencer où pour tout recommencer ?

Au delà de la réjouissance que nous pouvons avoir à l'idée d'une sortie de crise sanitaire et une réouverture des espaces sociaux, le climat politique et sociétal actuel profile un horizon pour le moins inquiétant. Nous sommes tous pris dans l'instant, sans idée d'un horizon possible autre que le chaos. Pourtant, dans moins d'un an, il nous faudra décider. S'abstenir de voter ou très probablement faire un non choix au second tour, entre un populisme réactionnaire, éternel retour d'un nouvel ordre fascisant (n'oublions pas que le Rassemblement National s'appelait, il n'y a pas si longtemps Ordre Nouveau), et la continuation de la gestion in-signifiante d'un système techno-libéral suicidaire.

LA politique de nos dirigeants ne reflètent plus du tout la dimension DU politique comme constituant commun humanisant. Il nous faut retourner aux sources du commun. Tout recommencer après l'obscurantisme néo-libéral, c'est-à-dire réinventer une démocratie vivante.

En cela, je crois que la gauche n'est pas un parti. La gauche est un rêve. Un rêve d'avenir commun, de démocratie sans cesse réinventée, un rêve porté par chacun pour se transformer en réalité possible pour tous.

Ce rêve doit prendre forme, prendre formes singulières et plurielles. Prendre toutes les formes possibles.

Pour moi, la forme possible que peut prendre ce rêve de gauche, est dans l'urgence d'une union autour d'un programme clair, défini, et radicalement en rupture avec cette non-politique techno-libérale. Le reste, toutes ces histoires d'appareil je m'en fout.

Ainsi, peut-être que tout recommencer, commencera par l'échéance présidentielle de 2022 et notre choix à ce moment. Sinon.... On ne peut qu'espérer que ce rêve de gauche ne disparaisse et qu'il puisse prendre d'autres formes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.