5G : Désormais tout sera comme avant dans la consumation

Macron n'est pas un extra-terrestre, il est le produit parfait d'un monde où la construction du discours social se construit sur le système économique capitaliste

Attention Travaux De Philosophie Politique Sauvage 8

5G : Désormais tout sera comme avant dans la consumation

Alors que nous sommes encore en pleine pandémie, Hier 15 septembre 2020, Macron, avec sa morgue et son mépris habituel pour  les gens, « Ceux qui ne sont rien  », a sifflé une fois de plus une de ses petites phrases perfides concernant les résistances à l'application de la 5G. C'est vrai qu'il s'adressait à « ceux qui sont quelque chose », des entrepreneurs du numérique.

« … Beaucoup viennent nous expliquer qu'il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile, je ne crois pas au modèle Amish... »

Ce type a un culot impensable. Il est tellement sur de lui, tellement narcissique, qu'il peut dire tout et son contraire sans remettre une seconde en question la crédibilité des différents discours tenus. Plus que cela, il méprise tellement «les gens », qu'il ne peut même pas imaginer que ceux-ci prennent conscience de la totale supercherie de son personnage. Ce sinistre sire, le 12 mars, prend la figure du jésuite pour nous déclarer sa prise de conscience humaniste et révolutionnaire  :

« …Il nous faudra tirer les leçons des moments que nous traversons. Il nous faudra réinterroger à l'avenir le modèle de développement dans lequel s'est engagé notre monde depuis des décennies et qui dévoile ses failles au grand jour... »

Nous ne sommes même plus dans des discours contradictoires, démagogiques, opportunistes, nous sommes dans la phase ultime de la manipulation du langage. Langage qui ne représente plus qu'une machine-outil au service du pouvoir d'asservir. D'autre parlerait volontiers de perversion. Depuis l'automne 2019, il avait déjà sorti de son chapeau un jolie lapin blanc qui s'appelle la Convention Citoyenne pour le Climat. 150 citoyens tirés au sort qui débattent ensemble sur les questions environnementales. Mr Macron réinvente la démocratie directe et l'étale devant les médias subjugués. Cette même commission rend son rapport dernièrement contenant un certain nombre de propositions et Jupiter fait son marcher en grande pompe. Il rejette celles qui ne lui plaisent pas et valident quelques autres accessoires. Autrement dit, il corrige les devoirs, tel le bon maître, d'un peuple d’élevés laborieux. Non seulement cela, mais en plus, il met un bonnet d'âne sur les ignares.

Devoir rendu au roi par le peuple ignorant sur les risques concernant le numérique.

Il est urgent d’agir et nos propositions couvrent les axes suivants :

  • Systématiser les écolabels sur tous les équipements numériques ;

  • Promouvoir l’information et l’éducation sur les pratiques de sobriété numérique ;

  • Rendre accessibles au consommateur les engagements de neutralité carbone des acteurs du numérique ;

  • Réduire les besoins des services numériques via leur écoconception allant dans plusieurs sens : composants, logiciels, consommation d’énergie, utilisation de la chaleur produite, conception des services et offres ; et rendre obligatoire par une réglementation l’écoconception des sites web et services en ligne publics des entreprises ;

  • Rendre les data centers plus vertueux en imposant la récupération de la chaleur qu’ils produisent pour la redistribution et réduire leur consommation en relocalisant les data centers (peut-être par ville/quartier/arrondissement) et en s’assurant d’une consommation d’énergie décarbonée par les data center Dans ce sens, il est important d’encourager une conception des data centers qui s’inscrit dans la logique de réduction du carbone ;

  • Développer progressivement la mutualisation de services du numérique lorsque c’est pertinent pour une sobriété efficace du numérique et ainsi limiter la prolifération des appareils connectés et d’un stockage exponentiel de données.

Plus largement, nous devons retrouver une capacité à s’interroger individuellement et collectivement sur nos besoins : avons-nous besoin d’autant d’équipements électroniques et d’en changer si souvent ? Avons-nous besoin de la 5 G ?

Comment auriez-vous pris cet affront si vous aviez été tiré au sort pour participer à cette commission ? Il est peut-être des violences qui deviennent légitimes.  

Macron n'est pas un extra-terrestre, il est le produit parfait d'un monde où la construction du discours social s'effectue sur le modèle  libéral capitaliste. C'est un Trump soft, « à la française », c'est-à-dire avec en plus, un vernis historique et culturel, ce qui manque totalement à Trump. Ces chefs d'états, chacun dans leur style en fonction des peuples qu'ils gouvernent, sont les représentants au sens propre du capitalisme international qui nous mène droit dans le mur, ou plutôt droit dans un puit sans fond.  

Pierre-Yves   16/09/2020

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.